Tordeuse du fraisier (Celypha lacunana)

Celypha lacunanaIdentification : La Tordeuse du fraisier (Celypha lacunana) a les ailes antérieures marbrées de brun avec des lignes transversales argentées. Des marques brun plus foncé sont visibles sur la deuxième moitié de l’aile. La bande sombre postmédiane des ailes antérieures est coupée en son centre par une autre bande plus claire qui se termine par une tache argentée (et non blanche) assez grosse. Les pattes sont brunes avec des anneaux blancs. Les ailes postérieures sont brun foncé uni. Elle peut être variable.

Taille : 14 à 18mm d’envergure.

Habitat : Orées forestières, haies, zones herbeuses.

Répartition géographique : Europe, y compris dans les zones nordiques.

Comportement : Elle est attirée par la lumière.

Hibernation : Chenille.

Période de vol : Il y a 2 générations d’avril à fin septembre.

Plantes hôtes : Anthrisque (Anthriscus), Armoise commune (Artemisia vulgaris), Arroches (Atriplex), Bouleaux (Betula), Populages (Caltha), Chénopodes (Chenopodium), Chrysanthèmes, Cirses (Cirsium), Comarium, Épilobes (Epilobium), Hêtres (Fagus), Reine-des-prés (Filipendula ulmaria), Fraisiers (Fragaria), Althéa (Hibiscus syriacus), Houblons (Humulus), Inules (Inula), Lamiers (Lamium), Mélèzes (Larix), Troènes (Ligustrum), Lysimaques (Lysimachia), Pommiers  (Malus), Matricaire (Martricaria), Manthes (Mentha), Bugranes (Ononis), Épinette de Sitka (Picea sitchensis), Fougère-Aigle (Pteridium aquilinum), Renoncules (Ranunculus), Ronce bleue (Rubus caesius), Framboisier (Rubus idaeus), Saules (Salix), Sanguisorbes (Sanguisorba), Spirées (Spiraea), Orties (Urtica), Vesces (Vicia).

Cycle : Les œufs sont déposé par lots de deux à trois sur la surface supérieure des feuilles le long des nervures. Ils éclosent après environ 10 jours. Les larves se nourrissent des feuilles ou des jeunes pousses et des fleurs de plantes herbacées.

Oeufs : Ils sont ovales.

Chenille : Elle peut atteindre 14mm de long. Elle est très variable, généralement brune plus ou moins foncé avec la tête noire.

Cocon : La chenille s’enroule entre plusieurs feuilles, puis le tout tombe dans la litière.

Espèces semblables :
Celypha rurestrana a plus d’alternances de bandes claires et sombres dans la marge des ailes antérieures (elle possède plus de barres sombres).
Celypha doubledayana n’a pas la bande sombre postmédiane coupée par une bande plus claire.
Phiaris umbrosana a des bandes sombres/claires plus marquées sur les ailes antérieures.
Phiaris obsoletana est plus uniforme ou plus marquée.
Attention au genre Phiaris en général.
Orthotaenia undulana a la bande claire la plus proche de la base des ailes mieux délimitée, plus nette et un peu plus épaisse. La bande sombre centrale ,’est pas coupée par une bande plus claire.
Le genre Pristerognatha est plus contrasté.
Le genre Endothenia peut y ressembler mais e regardant de plus près les dessins sont différents.
Enarmonia formosana est généralement plus sombre.

Sources :
http://www.insecte.org/
http://toutunmondedansmonjardin.perso.neuf.fr/FR/accueil.htm
http://wbd.etibioinformatics.nl/bis/tortricidae.php?menuentry=inleiding

2015

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s