Thècle de la ronce (Callophrys rubi)

Callophrys rubiIdentification : L’Argus vert ou Thècle de la ronce (Callophrys rubi) a la face inférieure des ailes vert vif, parfois avec une rangée de points blancs d’extension très variable sur l’aile antérieure et postérieure. La face supérieure est brun-grisâtre, seulement visible en vol. Les yeux sont bordés de blanc. Les pattes sont annelées. Les vieux individus peuvent avoir le dessous des ailes grisâtre légèrement teinté de vert à la base des ailes du fait de la perte des écailles colorées.

Habitat : Il fréquente tous types d’habitats : les pelouses buissonnantes, les clairières et lisières forestières, les landes, les marais, les tourbières, les prairies alpines jusqu’à 2300m.

Répartition géographique : Il est répandu et commun partout en Europe, absent de Crète, de Chypre et de la plupart des îles atlantiques.

Période de vol : Il y a une génération entre mars et juin, une autre partielle en fin d’été.

Plante hôte : Légumineuses, hélianthèmes, bruyères, airelle-myrtille, nerpruns, ronces…

Hibernation : Chrysalide au sol.

Chenille : Elle peut atteindre 15mm de longueur. Le corps est trapu, aminci à l’avant et à l’arrière. Elle a des incisions inter-segmentaires bien marquées. Le tégument est vert, avec une ligne médiodorsale sombre et 2 rangées latéro-dorsales de dessins obliques, vert foncé et blanc jaunâtre. Longitudinalement, elle a une paire de lignes latérales jaunâtres ou blanchâtres. La tête est brune et rétractile.
Les œufs sont pondus isolément sur les fleurs ou les jeunes pousses de la plante hôte en mai-juin. Ils éclosent au bout d’environ 1 semaine. Les chenilles consomment les feuilles tendres, les fleurs et les fruits non mûrs. La nymphose à lieu vers fin juillet, dans la litière, au pied de la plante nourricière. L’émergence a lieu l’année suivante en avril-mai.

Espèces semblables :
Le Thècle de l’arbousier (Callophrys avis) a le pourtour des yeux et le dessus de la tête avec des poils roux et il est localisé dans les départements méditerranéens.

Sources :
Guide photo des papillons d’Europe (guides du naturaliste)
Guide des chenilles d’Europe (guides du naturaliste)
Papillons d’Europe et d’Afrique du nord, Tom Tolman, Richard Lewington.
Papillons de France, Tristan Lafranchis

2017

2016

2015

2014

2012-2013

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s