Azuré de la canneberge (Plebejus optilete)

Identification : L’Azuré de la canneberge (Plebejus optilete) a le dessus des ailes bleu violet foncé finement bordé de noir pour le mâle, brun noir souvent teinté de violet à la base pour la femelle. Pour le dessous des ailes, il ne possède pas de point cellulaire, une série complète de taches marginales et submarginales sombres sous l’aile antérieure, quelques taches oranges  dont une nettement plus grosse à l’aile postérieure bordées de points noirs plus ou moins ocellés de bleu.

Habitat : Landes humides, pentes riches en plantes hôtes, entre 1700 et 2200m. Au nord de son aire, se rencontre plus bas et aussi en forêt.

Répartition géographique : Il est le plus commun au centre et au nord de l’Europe. En France, il est localisé dans les Alpes.

Période de vol : Une génération de fin juin à août.

Hivernation : Jeunes chenilles.

Plantes hôtes : Airelle des marais (Vaccinium uliginosum), Myrtillier commun (Vaccinium myrtillus) et Canneberge à petits fruits (Vaccinium oxycoccos).

Espèces semblables :
Pour la France.
Les autres ont soit un ocelle dans la cellule sur le dessous des ailes antérieures, soit aucune tache submarginale orange sur le dessous des ailes ou au contraire une série complète de taches oranges sur le dessous des ailes postérieures, soit une courte queue à l’aile postérieure.
L’Azuré de la jarosse (Polyommatus amandus) peut parfois avoir les taches oranges du dessous de l’aile postérieure peu marquées, mais il est plus grand et les taches marginales et submarginales du dessous des ailes antérieures sont estompées.

Sources :
https://www.insecte.org/
Guide photo des papillons d’Europe (guides du naturaliste)
Papillons d’Europe et d’Afrique du nord, Tom Tolman, Richard Lewington.
Papillons de France, Tristan Lafranchis

2017