Céphale (Coenonympha arcania)

Coenonympha arcania-RécupéréIdentification : Le Céphale ou Arcanie (Coenonympha arcania) a la face inférieure de l’aile antérieure orange à marge brune et petit ocelle apical pupillé. L’aile postérieure est brune à large bande postdiscale blanche ou crème indentée irrégulièrement. Un des ocelles est situé du côté interne de la bande blanche. Les autres sont situés de l’autre côté de cette bande. Ils ne sont en général pas alignés en courbé régulière. Ils sont noirs pupillés de blanc et cerclés de orange puis de noir. Le nombre et la taille des ocelles des 2 ailes est variable. La face supérieure, aile postérieure brune et aile antérieure orange à marge brune est invisible au repos. Les sexes sont semblables.

Habitat : Il fréquente les clairières des boisements clairs, les prairies variablement sèches jusqu’à 2000m.

Répartition géographique : Il est répandu et relativement commun du centre de l’Espagne au sud de la Scandinavie et aux pays Baltes.

Période de vol : Il y a généralement une génération entre fin mai et août mais une partielle dans le sud en septembre.

Plante hôte : Diverses graminées.

Espèces semblables :
Le Mélibée (Coenonympha hero) possède sous l’aile postérieure une rangée d’ocelles toutes bien alignées et il est souvent plus sombre. Il est très rare et se rencontre dans le Jura.
Le Fadet des garrigues (Coenonympha dorus) à les 2 ocelles du haut des ailes postérieures (dessous) décalés vers la marge, l’ocelle du dessous de l’aile antérieure est souvent plus gros. Il est plutôt méditerranéen.
Le Fadet de la mélique (Coenonympha glycerion) a généralement une bande blanche réduite à des taches isolées sous l’aile postérieure (pouvant être reliées mais alors souvent la bande formée est plus fine) et les ocelles de l’aile postérieure (dessous) sont alignés en courbe régulière.
Le Satyrion (Coenonympha gardetta) a l’apex de l’aile antérieure souvent gris clair et les ocelles du dessous de l’aile postérieure sont alignés en courbe régulière. On le rencontre dans les Alpes et le nord du Massif central.
Le Céphalion (Coenonympha darwiniana) a les ocelles du dessous de l’aile postérieure alignés en courbe presque régulière (un peu plus que chez le céphale, critère variable) et il est endémique des Alpes.
Le Fadet des laiches (Coenonympha oedippus) et plus sombre, la bande blanche du dessous des ailes postérieures est réduite ou absente et ses ocelles sont très gros.

Sources :
Guide photo des papillons d’Europe (guides du naturaliste)
Guide des chenilles d’Europe (guides du naturaliste)
Papillons de France, Tristan Lafranchis
Papillons d’Europe et d’Afrique du nord, Tom Tolman, Richard Lewington.

2012-2013

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s