Cuivré commun (Lycaena phlaeas)

Lycaena phlaeasIdentification : Le Cuivré commun ou Bronzé (Lycaena phlaeas) a le dessus de l’aile antérieure orange à taches noires (certains individus de méditerranée peuvent avoir en été le dessus de l’aile antérieure presque entièrement brun). La marge externe est brun charbonneux. Le dessus de l’aile postérieure est brun noir à bande submarginale orange et peut présenter de petites taches bleues. Le dessous de l’aile postérieure est gris pâle ou brun clair à toutes petites taches noires indistinctes et à fine ligne orange. L’aile postérieure présente une petite queue.
La sous-espèce Polaris de Fennoscandie arctique a le dessous de l’aile postérieure à taches noires plus marquées et distinctes, la série postdiscale étant bordée de stries blanchâtres. La ligne orangée submarginale est bien nette.

Habitat : Il fréquente une grande diversité d’habitats ouverts : bords de routes, cultures en déprise, pelouses calcaires, landes, clairières forestières et prairies, jusqu’à 2400m.

Répartition géographique : Il est répandu et généralement très commun partout en Europe, îles méditerranéennes, Lanzarote et Madère.

Période de vol : Il y a 2 à 3 générations entre février et novembre. Il vole toute l’année aux Canaries et à Chypre. Il y a 1 génération en juillet dans le nord de son aire.

Plante hôte : Grande diversité d’oseilles, rarement Polygonum.

Chenille : Elle peut atteindre 15mm de longueur. Le corps est vert, trapu, aux extrémités antérieure et postérieure amincies. Elle possède une ligne médio-dorsale pourpre rosâtre et une paire de bandes latéro-ventrales de la même couleur. Le développement de ces dessins rosâtres est très variable. La tête est rétractile, vert brunâtre.
Les œufs sont pondus isolément à la base des feuilles et éclosent au bout d’environ 1 semaine. Le chenilles se tiennent sur la face inférieure des feuilles. En été, la croissance larvaire dure environ 1 mois. Les chenilles de la dernière génération doivent hiberner et leur développement ne s’achève qu’au printemps. Les chrysalides sont fixées sous les feuilles ou sur les tiges. Le stade nymphal dure environ 1 mois.

Espèces semblables : On le différencie de tous les autres cuivrés grâce au dessous de l’aile postérieure qui ne possède pas de taches noires submarginales mais une fine ligne orange. Les autres taches noires sont également petites.

Sources :
Guide photo des papillons d’Europe (guides du naturaliste).
Guide des chenilles d’Europe (guides du naturaliste).
Papillons d’Europe et d’Afrique du nord, Tom Tolman, Richard Lewington.
Papillons de France, Tristan Lafranchis

2015

2014

2012-2013

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s