Moiré des luzules (Erebia oeme)

Erebia oemeIdentification : Le Moiré des luzules (Erebia oeme) a la face supérieure brun sombre avec plus ou moins d’orange dans la région postdiscale. Il possède un nombre variable d’ocelles, mais les pupilles blanches sont très visibles. L’extrémité de la massue antennaire est noire dessous. La face inférieure de l’aile postérieure a des taches oranges dans lesquelles sont disposés des ocelles noirs pupillés de blanc. Les taches oranges des ailes postérieures sont arrondies.

Habitat : Il fréquente les prairies humides, les bas-marais et les mouillères, entre 1500 et 2500m.

Répartition géographique : Il est endémique Européen. On le trouve en haute montagne, de l’Ouest des Pyrénées aux Alpes et au nord de la Grèce.

Période de vol : Il y a 1 génération de mi-juin à début août.

Plante hôte : Graminées, laîches et joncs.

Espèces semblables :
Le Moiré franconien (Erebia medusa) et le Moiré lancéolé (Erebia alberganus) se rencontrent respectivement dans le nord et centre est de la France puis dans les Alpes.
De manière générale, pour bien identifier les moirés, une vue du dessus et du dessous des ailes est nécessaire.

Sources :
Guide photo des papillons d’Europe (guides du naturaliste)
http://www.bubuleps.com/Cle-Erebia-Fr.php
Papillons de France, Tristan Lafranchis

2012-2013

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s