Moiré frange-pie (Erebia euryale)

Erebia euryaleIdentification : Le Moiré frange-pie (Erebia euryale) a la face supérieure brun sombre ou noire à bande postdiscale orange sur l’aile antérieure et postérieure. Il a des ocelles relativement petits, pupillés ou pas. La frange est bicolore, blanche et brun sombre.
La face inférieure de l’aile postérieure de la femelle a une bande postdiscale blanche ou jaunâtre indentée.
La face inférieure de l’aile postérieure du mâle est sombre et possède seulement une petite tache claire allongée.

Habitat : Il fréquente les boisements clairs, les coupes de forêts résineuses, les prairies proches des bois et les versants herbeux au-delà de la limite des arbres, généralement entre 1000 et 2000m. Dans les plaines du nord, on le trouve dans les boisements caducifoliés et mixtes clairs.

Répartition géographique : Il est localement commun dans les montagnes du sud et du centre de l’Europe. Il y a  d’importantes variations locales et régionales.

Période de vol : Il y a une génération de fin juin à fin août.

Plante hôte : Diverses graminées, rarement laiches.

Espèces semblables :
Le Moiré blanc-fascié (Erebia ligea) lui ressemble beaucoup mais il possède une fine strie blanc pur (variable) sous les ailes postérieures et est absent des Pyrénées.

Sources :
Guide photo des papillons d’Europe (guides du naturaliste)
Papillons de France, Tristan Lafranchis
Papillons d’Europe et d’Afrique du nord, Tom Tolman, Richard Lewington.

2012-2013

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s