Nacré de la canneberge (Boloria aquilonaris)

Nacré de la cannebergeIdentification : Le Nacré de la canneberge (Boloria aquilonaris) a la face supérieure des ailes orange roux à dessins noirs très marqués. Il possède sur la face supérieure des ailes antérieures deux chevrons qui se font face, pouvant se toucher ou non. La face inférieure des ailes postérieures est de couleur rouille à taches blanches, avec une bande fauve bien marquée près de la base. L’ange externe de l’aile postérieure est très marqué.

Habitat : Prairies humides, landes près des lacs, des marais, des tourbières, jusqu’à 2000m.

Répartition géographique : Répandu et localement commun dans le centre et le nord de l’Europe. Il est en déclin du fait du drainage des tourbières. En France, on le rencontre dans les tourbières à sphaignes des Ardennes, Vosges, Jura, Massif central et haute Normandie. Il est très localisé entre 100 et 150m.

Hibernation : Jeune chenille.

Période de vol : Une génération de mi-juin à fin-juillet.

Plantes hôtes : Canneberge (Vaccinium oxycoccos), Andromède à feuilles de podium (Andromeda polifolia).

Espèces semblables :
Il est assez difficile de le différencier des espèces proches sans avoir une vue du dessous des ailes pour compléter la vue du dessus.
Le Grand collier argenté (Boloria euphrosyne) et le Petit collier argenté (Boloria selene) ont une tache noire dans la bande brune près de la base de la face inférieure des ailes postérieures.
Le Nacré porphyrin (Boloria titania) possède des tache submarginales nettement triangulaires sur la face supérieure des ailes antérieures et postérieures, ainsi que sur la face inférieure des ailes postérieures. La bande brune à la base de la face inférieure des ailes postérieures est moins nette et continue.
La Petite violette (Boloria dia) a des taches postdiscales plus grandes et ovales sur la face supérieure des ailes. La tache nacrée centrale de la face inférieure des ailes postérieures est plus allongée. La bande fauve à la base des ailes postérieures (face inférieure) est moins importante.
Le Nactré noirâtre (Boloria thore) a beaucoup de marques sombres sur la face supérieures des ailes. La face inférieure des ailes postérieures possède une bande discale jaune.
Les 3 espèces suivantes sont très proches du nacré de la canneberge :
Le Nacré subalpin (Boloria pales) a très peu de marques noires sur la face inférieure des ailes antérieures. Il est relativement petit et se rencontre en altitude, généralement entre 200 et 2800m.
Le Nacré des renouées (Boloria napaea) a aussi un peu moins de noir sur la face inférieure des ailes antérieures, les femelles ont souvent des reflets pourpres sombres, ils e rencontre aussi en altitude, entre 1500 et 2500m.
Le Nacré des balkans (Boloria graeca) possède une rangée de petits ocelles cerclés de brun sur la face inférieure des ailes postérieures. Il se rencontre entre 1500 et 2500m d’altitude.
Le Nacré polaire (Boloria polaris) et le Nacré lapon (Boloria chariclea) ne se rencontrent qu’au nord de la Scandinavie.
Les autres espèces pouvant avoir un dessus des ailes semblable ont le dessous assez différent.

Sources :
http://www.insecte.org/
http://biodiversite.wallonie.be/fr/accueil.html?IDC=6
http://www.eurobutterflies.com/index.php
Guide photo des papillons d’Europe (guides du naturaliste)
Papillons de France, Tristan Lafranchis
Papillons d’Europe et d’Afrique du nord, Tom Tolman, Richard Lewington.

2015