NÉVROPTÈRES (ascalaphes, fourmilions…)

Généralités et morphologie

Les Névroptères possèdent des ailes membraneuses souvent transparentes et très nervurées, disposées en toit sur l’abdomen au repos. Les yeux sont gros et composés. Les larves sont prédatrices.

Classification et liste des espèces

Cet ordre comprend 7 familles.

1/Les Ascalaphes (Ascalaphidae) ont un corps épais, brun roussâtre à noir, de gros yeux foncés et des ailes finement nervurées. La tête et le thorax sont souvent très velus. Les fines antennes sont longues et terminées en massue. Le bout et la base des ailes ont des dessins brun foncé, jaunes et blancs. Contrairement aux libellules, ils placent leurs ailes en toit au-dessus du corps au repos. Ils mesurent de 4 à 6 cm d’envergure.

Les larves ont un corps ovale, plat, avec des expansions abdominales latérales et des mandibules béantes.

Les adultes et les larves sont prédateurs.

On les trouve dans divers lieux herbus et dans les bois secs ensoleillés.

Ascalaphe soufré 3

Ascalaphe soufré (Libelloides coccajus)

Ascalaphe loriot-Capestang 31.05.2015

Ascalaphe loriot (Libelloides ictericus)

2/Les Fourmilions (Myrmeleontidae) ressemblent aux demoiselles. Le corps est élancé, jaune, vert ou brun foncé avec des dessins plus foncés. La tête est beaucoup plus large que le pronotum. Les yeux sont biens visibles, et les antennes épaisses et terminées en massue. Les longues ailes, étroites, très nervurées, sont transparentes ou marquées de brun ou de noir. Ils sont souvent nocturnes. Ils mesurent entre 6 et 11cm d’envergure.

Les larves sont dotées de puissantes mandibules. Elle creuse un piège en entonnoir dans le sable pour capturer ses proies.

Larves et adultes sont prédateurs.

On les trouve surtout dans les dunes, les lieux découverts broussailleux et les bois clairs.

3/Les Hémérobes (Hemerobiidae) sont ternes, brunâtres ou grisâtres.Ils tiennent leurs ailes en toit au-dessus du corps au repos. Les nombreuses nervures allongées sont souvent fourchues au bord des ailes, qui sont ovales, transparentes, enfumées ou marbrées de brun foncé. Les antennes, filiformes, peuvent être aussi longues que l’aile. Ils mesurent entre 16 et 24 cm d’envergure.

Les larves sont amincies aux extrémités, elles ont de robustes mandibules incurvées.

Les larves et les adultes sont prédateurs.

On les trouve dans les forêts de feuillus, les haies et les jardins, surtout sur les plantes arbustives.

4/Les Chrysopes (Chrysopidae) ont généralement le corps vert. Les ailes aux nombreuses nervures fourchues sont irisées de nuances roses, vertes et bleues, mais dépourvues de toute ornementation. Au repos, elles sont tenues en toit au-dessus du corps. Les yeux, dorés, cuivrés ou rougeâtres, sont luisants. Les antennes sont longues et grêles. Elles mesurent entre 20 et 38mm d’envergure.

Les larves sont plus larges et plus robustes que celles des Hémérobes, avec des mandibules plus grêles, des verrues et des tubercules.

Les larves et les adultes sont prédateurs.

On les trouve dans tous les types de végétation, dont les lisières et les haies.

5/Les Osmylides (Osmylidae) ont un corps brun plutôt allongé. Les ailes, maculées de noirâtre et richement nervurées sont assez larges. Elles ont cependant un vol très lourd.La tête, roussâtre, porte des yeux proéminents et des antennes filiformes. Le prothorax est un peu allongé, et les pattes sont brun jaunâtre.

Les larves sont semi-aquatiques et ont des pièces buccales droites, en forme d’aiguilles.

Les larves sont prédatrices, les adultes sont charognards et sucent le nectar.

On ne les trouve qu’au bord des cours d’eau forestiers.

6/Les Mantispes (Mantispidae) ont des pattes antérieures ravisseuses comme les mantes mais sont nettement plus petits. Le 1er segment du thorax est très allongé, et le fémur antérieur, élargi, est armé d’épines sur lesquelles le tibia peut se replier. Les ailes sont maintenues en toit au-dessus du corps. Elles mesurent 20 à 25mm d’envergure.

Les larves ont 3 paires de pattes thoraciques et ressemblent à des asticots à maturité.

Elles sont parasites et prédatrices (œufs d’araignées) et les adultes sont prédateurs d’insectes.

On les rencontre surtout dans les bois clairs ensoleillés.

7/Les Coniopterygidae sont de taille très faible, la nervation des ailes est réduite, les imagos sont recouverts d’un revêtement farineux, les antennes sont longues et fines avec de nombreux articles nodiformes (14 à 40). Elles vivent sur les arbres et les arbustes et se nourrissent d’exsudations des pucerons.

Sources :

http://aramel.free.fr/
Larousse insectes et araignées
http://moineaudeparis.com/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s