Ascalaphe loriot (Libelloides ictericus)

Libelloides ictericusIdentification : L’Ascalaphe loriot (Libelloides ictericus) possède des nervures jaunes à blanches sur les ailes. Le bout de l’aile postérieure possède une vague tache sombre et arrondie. A la base de cette même aile se trouve une tache noire à nervures jaunes. Le thorax possède 10 taches jaunes, 6 centrales (disposées comme sur un dé), et 4 sur les côtés.

Habitat : Secteurs ensoleillés d’arrière littoral, pelouses calcaires xérophiles.

Répartition géographique : Zone méditerranéenne.

Période de vol : De mai à juillet.

Espèces semblables :
L’Ascalaphe ambré (Libelloides longicornis) a aussi les nervures jaunes mais il ne possède que 8 taches sur le thorax, l’apex de ses ailes postérieures est orné d’une tache en demi-lune bien visible, la base des ailes postérieures est ornée d’une tache sombre à nervures noires.
L’Ascalaphe hispanique (Libelloides hispanicus) possède une partie des nervures jaunes et un triangle sombre bordé d’une zone plus claire dans l’angle inférieur des ailes postérieures (angle proche de l’abdomen).
L’Ascalaphe blanc (Libelloides lacteus) est comme son nom l’indique en grande partie blanc (sur les ailes) et a des nervures noires.
L’Ascalaphe soufré (Libelloides coccajus) a des nervures noires.

Sources :
http://www.insecte.org/
http://entomofrance.kappatau.fr/
http://www.onem-france.org/ascalaphes/wakka.php?wiki=LesAscalaphes

2015

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s