Ascalaphe soufré (Libelloides coccajus)

Libelloides coccajusIdentification : L’Ascalaphe soufré (Libelloides coccajus) ressemble à une libellule, mais ce n’en est pas une. Il possède un corps trapu et de longues antennes à l’extrémité en massue. Les nervures de ses ailes sont noires ou brunes. Les ailes possèdent de grandes taches jaunes, qui peuvent être plus ou moins pâles. Il possède une tache noire sur l’aile du bas qui se termine en pointe et atteint l’angle inférieur de cette aile.

Habitat : On le rencontre dans des sites bien exposés comme les ravins, les prairies sèches…

Répartition géographique : On le trouve du nord de l’Espagne jusqu’en Allemagne méridionale, il est aussi localisé au nord de la péninsule Italienne et en Sicile. En France, il est présent des Pyrénées aux Alpes et au Jura en passant par le sud du Massif Central et la Vallée du Rhône.

Période de vol : De mai à juillet.

Larves : Elles, ressemblent à celles des fourmilions et vivent 2 ans dans le sol, dans la litière et sous les pierres.

Régime alimentaire : Les adultes se nourrissent de mouches et autres petits insectes. Les laves aussi sont carnivores.

Espèces semblables :
L’Ascalaphe blanc (Libelloides lacteus) a la tache noire de la base de l’aile antérieure non pointue et n’atteignant pas l’angle inférieur de l’aile. Il est de couleur plus blanchâtre.

Sources :
http://www.vertdeterre.com/index.php
http://1000-pattes.blogspot.fr/
http://animateur-nature.com/Sites/pdf/ascalaphes-hn.pdf

2017

2016

2015

2014

2012-2013

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s