Gomphe gentil (Gomphus pulchellus)

Identification : Le Gomphe gentil (Gomphus pulchellus) a un abdomen non épaissi en massue. Il est de couleur de fond jaune clair, parfois teinté de vert. Ses yeux sont bleu clair. Les lignes noires du thorax sont plus fines que chez les autres espèces du genre. La bande interpleurale est complète. Les pattes sont noires rayées de jaune.

Taille : 47 à 50 mm de long, 54 à 62mm d’envergure.

Habitat : Eaux à courant faible ou nul.

Répartition géographique : Espèce endémique du sud ouest de l’Europe. Partout en France, assez commun.

Période de vol : D’avril à août, mais surtout en mai-juin.

Espèces semblables :
Le Gomphe semblable (Gomphus similis) a la ligne interpleurale interrompue au niveau du métastigma (tous les autres Gomphus aussi d’ailleurs).
Le Gomphe à pattes jaunes (Gomphus flavipes) a le dessus du thorax plus noir, formant deux ovales jaunes semblant enfermés, et un dessin en forme de T jaune en vue de dessus. La bande antéhumérale jaune atteint les pattes médianes sans interrumption de noir, la bande métapleurale (bande noire du thorasx la plus postérieure) n’est pas fourchue, la ligne interpleurale interrompue au niveau du métastigma.
Le Gomphe de Graslin (Gomphus graslinii) a pour le mâle les cercoïdes dentés, la bande antéhumérale jaune est plus étroite que les bandes noires qui la bordent (deux sexes), la ligne interpleurale interrompue au niveau du métastigma.
Le Gomphe à pattes noires (Gomphus vulgatissimus) a les pattes entièrement noires, la ligne interpleurale interrompue au niveau du métastigma.
L’Ophiogomphe serpentin (Ophiogomphus cecilia) a les yeux, le front et le thorax verts une fois matures, les appendices anaux jaunes, il se rencontre au centre de la France.
Le genre Onychogomphus mâle a des crochets inconfondables à l’extrémité de l’abdomen. Les femelles sont plutôt annelées que rayées longitudinalement de noir.

Sources :
Guide des libellules de France et d’Europe, Les guides du naturaliste

2018