Sympétrum à nervures rouges (Sympetrum fonscolombii)

Identification : Le Sympétrum à nervures rouges (Sympetrum fonscolombii) a la base de l’aile postérieure colorée de jaunâtre. La partie inférieure des yeux est gris bleu. Les ptérostigmas sont clairs bordés de noir.
Les mâles matures ont les nervure principales rouge vif à la base des ailes. Les côtés du thorax sont teintés de bleu à la base des ailes. La face est rouge vif à côtés blanchâtres.
Les femelles ont les nervures principales jaune à la base des ailes.

Taille : 33 à 40 mm de long, 52 à 62 mm d’envergure.

Habitat : Il fréquente les eaux stagnantes et chaudes, souvent peu profondes et pauvres en végétation.

Répartition géographique : On le rencontre jusqu’en Afrique et en Asie. il est commun en zone méditerranéenne, plus rare au nord.

Comportement : Les mâles, territoriaux, passent beaucoup de temps en vol.

Période d’observation : En méditerranée, il peut s’observer toute l’année, mais reste rare entre décembre et février. Les émergences ont lieu mi-août.

Espèces semblables :
Le Sympétrum jaune (Sympetrum flaveolum) a une large bande jaune à la base de l’aile et la partie inférieure de ses yeux est jaunâtre.
Le Sympétrum du Piémont (Sympetrum pedemontanum) a une large barre brune transversale sur les ailes.
Le Sympétrul noir (Sympetrum danae), le Sympétrum déprimé (Sympetrum depressiusculum) et le Sympétrum sanguin (Sympetrum sanguineum) ont les pattes entièrement noires.
Le Sympétrum vulgaire (Sympetrum vulgatum) et le Sympétrum méridional (Sympetrum meridionale) ont les pattes dominées de jaune, avec seulement un peu de noir sur la face interne, et le noir des sutures thoraciques est quasi absent. La partie inférieure des yeux n’est en général pas aussi bleutée.
Le Sympétrum vugaire (Sympetrum vulgatum) a les côtés du thorax brun relativement uniforme, la partie inférieure des yeux n’est généralement pas bleutée.
Le Sympétrum strié (Sympetrum striolatum) a deux bandes jaunâtres sur les côtés du thorax et la partie inférieure de ses yeux est plutôt jaunâtre.
Le Sympétrum éraflé (Sympetrum sinaiticum) possède chez les deux sexes une ligne noire assez haute sur les côtés des segments 2 et 3 et a moins de noir aux pattes.

Sources :
Guide des libellules de France et d’Europe, Les guides du naturaliste

2017