Sympétrum sanguin (Sympetrum sanguineum)

Sympétrum sanguin_Identification : Le Sympétrum sanguin (Sympetrum sanguineum) a les pattes noires.
Les mâles matures ont l’abdomen rouge, légèrement épaissi en massue, avec deux barres noires médiodorsales sur les segments 8 et 9. La face est rouge. Le thorax est de coloration brun-rouge uniforme, avec les sutures noires.
Les femelles et les mâles immatures sont jaune à orangés.

Taille : 34 à 39mm de long, 46 à 62 mm d’envergure.

Habitat : Il fréquente tous types de milieux aquatiques riches en végétation mais évite généralement les rivières courantes et les eaux acides. On le trouve sur les points d’eaux eutrophes et permanents mais aussi temporaires.

Répartition géographique : Il est généralement commun partout, jusqu’en Sibérie.

Période de vol : De juin à novembre, avec un pic en août. Dès le mois d’avril en Turquie et au Maghreb.

Espèces semblables :
Les seuls autres sympétrums à avoir les pattes entièrement noires sont :
Le Sympétrum du Piémont (Sympetrum pedemontanum) mais il est inconfondable avec ses ailes barrées de brun.
Le Sympétrum noir (Sympetrum danae), mais le mâle est tout noir, la femelle et les jeunes ont une très large bande noir thoracique avec des points jaunes dedans, et un triangle noir sur le dessus du thorax.
Le Sympétrum déprimé (Sympetrum depressiusculum) a l’abdomen avec des virgules noires sur les côtés des segments 4 à 7, ordinairement bien marqués et visibles de dessus, les barres noires médiodorsales des segments 8 et 9 sont moins nettes, les ptérostigmas sont plus grands et plus clairs, contrastant plus avec les nervures noires qui les bordent, la nervation alaire est plus dense (5 à 7 rangées de cellules entre Nrs et la bordure postérieure de l’aile, 4 à 5 rangées chez S. sanguineum), le mâle a l’abdomen plus aplati et moins en forme de massue, de couleur rouge-orange devenant jaune sur les côtés.

Sources :
http://www.insecte.org/
http://www.insecte.org/forum/viewtopic.php?f=9&t=13878
Guide des libellules de France et d’Europe, Les guides du naturaliste

2015