Criquet des adrets (Chorthippus apricarius)

Identification : Le Criquet des adrets (Chorthippus apricarius) a le champ médian des élytres fortement élargi, les nervures cubitales 1 et 2 confondues sauf à la base, les élytres sont jaunâtres souvent avec de petites taches sombres (tachetés surtout chez la femelle), les tibias sont jaunâtres et les genoux concolores. Il possède des fovéoles temporales, ses antennes ne sont pas élargies, le lobe basal est présent, les tympan largement ouverts et les carènes latérales du pronotum anguleuses.

Taille : 13 à 15 mm pour le mâle, 17 à 21 mm pour la femelle.

Habitat : Milieux secs avec végétation bien développée comme les alpages, les prairies, les landes, les pelouses… On le trouve souvent en lisière et à proximité des petits buissons, entre 400 et 2570m mais surtout au-dessus de 900m.

Répartition géographique : Pyrénées, Alpes, Massif central.

Période d’observation : De juin à octobre avec un pic entre juillet et septembre.

Espèces semblables :
Après avoir vérifié la présence de lobe basal, l’aspect des carènes et le champ médian élargi, le plus proche est le Criquet jacasseur (Stauroderus scalaris) mais ce dernier est plus grand, les élytres de la femelle semblent souvent un peu plus longs, les élytres sont rembrunis, moins chez la femelle que chez le mâle mais cette dernière possède souvent une ligne blanchâtre sur le bord antérieur (passant au-dessus du lobe basal).

Sources :
https://www.insecte.org/
Cahier d’identification des orthoptères de France, Belgique, Luxembourg et Suisse.
Guide des sauterelles, grillons et criquets d’Europe occidentale, Les guides du naturaliste

2018