Grande sauterelle verte (Tettigonia viridissima)

Ordre : Orthoptera
Sous-ordre : Ensifera
Infra-ordre :
Super famille : Tettigonioidea
Famille : Tettigoniidae
Sous-famille : Tettigoniinae
Tribu : Tettigoniini
Genre : Tettigonia
Espèce : Tettigonia viridissima

Identification : La Grande sauterelle verte (Tettigonia viridissima) est de teinte générale verte. Elle possède généralement une bande dorsale brune. Parfois les pattes sont jaunes, rarement elle peut être entièrement jaune. Les élytres dépassent nettement les genoux postérieurs et l’abdomen.
L’oviscapte de la femelle atteint presque l’extrémité des tegminas et est légèrement recourbé vers le bas.
Les cerques du mâles sont pourvus d’une dent subbasale et sont nettement plus longs que les styles.

Taille : 27 à 36 mm pour le mâle, 32 à 42 mm pour la femelle.

Habitat : Milieux semi-ouverts ou pré-forestiers comme les haies, les friches, les prairies buissonnantes, les parcs, de 0 à 2100m.

Période d’observation : De juin à octobre avec un pic de juillet à septembre.

Oeufs : Ils sont effilés et bruns sombres, déposés à la surface du sol.

Larve : Leur développement dure au moins 1,5 an, parfois 5 ans.

Régime : Essentiellement autres insectes, elle complète parfois son alimentation avec des végétaux.

Espèces semblables :
La Sauterelle cymbalière (Tettigonia cantans) a les élytres qui dépassent à peine l’abdomen.
La Sauterelle orientale (Tettigonia caudata) ne se rencontre pas en France mais en Suisse.

Sources :
Cahier d’identification des orthoptères de France, Belgique, Luxembourg et Suisse.

2019