Oedipode turquoise (Oedipoda caerulescens)

Identification : L’Oedipode turquoise (Oedipoda caerulescens) est de coloration très variable, brun rouge, gris, jaunâtre, noirâtre ou blanchâtre. Les tegmina présentent 2 ou 3 bandes transversales sombres. Les ailes postérieures sont bleues. Il possède un décrochement marqué sur le fémur 3, les tibias 3 sont gris bleuâtre. Les carènes latérales du pronotum sont bien marquées dans la partie postérieure, la carène médiane est bien saillante dans la première partie du pronotum.

Taille : 15 à 21mm pour le mâle, 22 à 28mm pour la femelle.

Habitat : Milieux secs à faible végétation, jusqu’à 2200m.

Répartition géographique : Toute la France.

Période d’observation : De juillet à octobre.

Espèces semblables :
La couleur bleue des ailes postérieures élimine pas mal de candidats.
L’Oedipode occitane (Oedipoda charpentieri) se rencontre en région méditerranéenne, ses tibias postérieurs ne sont jamais bleus. En vue de profil, la carène médiane parait surélevée dans la partie antérieure du pronotum.
Le genre Sphingonotus ne possède pas le décrochement marqué sur le fémur 3 et la carène médiane n’est pas aussi saillante dans la première partie du pronotum.
L’Oedipode ibérique (Oedipoda coerulea) est occasionnelle en France dans le sud des Pyrénées, sa carène médiane n’est pas très saillante dans la première partie du pronotum.

Sources :
Cahier d’identification des orthoptères de France, Belgique, Luxembourg et Suisse.
http://www.opie-mp.fr/pdf/Carnet_orthopteres_mp_05_2016.pdf
Guide des sauterelles, grillons et criquets d’Europe occidentale, Les guides du naturaliste

2018