Phanéroptère méridional (Phaneroptera nana)

Identification : Le Phanéroptère méridional (Phaneroptera nana) est de coloration vert clair piqueté de taches rouille. Ses ailes dépassent des élytres, ses antennes sont vertes ou brunes. Les lobes latéraux de son pronotum sont un peu plus hauts que longs. Ses élytres sont assez larges, ses fémurs postérieurs relativement élargis à la base.
La plaque sous génitale du mâle est triangulaire, rétrécie et échancrée à l’extrémité. Ses cerques sont grêles et non épaissis dans leur moitié apicale.
L’oviscapte de la femelle est régulièrement courbé à la base avec la lamelle non sinueuse.

Taille : 12 à 15 mm pour le mâle, 15 à 18 mm pour la femelle.

Habitat : Milieux arbustifs thermophiles, haies, lisières, friches, jusqu’à 1300 m.

Répartition géographique : Presque partout en France sauf sur une ligne longeant le nord à partie de la Bretagne.

Période d’observation : De juin à novembre.

Espèces semblables :
Le Phanéroptère commun (Phaneroptera falcata) a les lobes latéraux du pronotum un peu moins hauts que longs, ses élytres sont plus logs et plus étroits, son allure générale est un peu plus svelte, ses fémurs postérieurs sont généralement plus longs à base moins élargie. La plaque sous génitale du mâle est élargie à l’extrémité en deux lobes divergents, ses cerques sont plus épaissis et comprimés, l’oviscapte de la femelle est anguleux à la base avec la lamelle sinueuse.
Le Phanéroptère liliacé (Tylopsis lilifolia) a les antennes blanchâtres, les lobes latéraux du pronotum sont rectangulaires à carènes latérales blanches et ses élytres sont plus étroits.

Sources :
https://www.insecte.org/
Cahier d’identification des orthoptères de France, Belgique, Luxembourg et Suisse.
Guide des sauterelles, grillons et criquets d’Europe occidentale, Les guides du naturaliste

2017