Hermine (Mustela erminea)

Hermine-Vardø 06.08.2016Identification : L’Hermine (Mustela erminea) est mince et souple comme la belette, à qui elle ressemble beaucoup. Elle s’en distingue par sa taille plus grande, sa queue proportionnellement plus longue et toujours noire au bout, et par une ligne de démarcation nette entre le brun-roux du dessus et le blanc du dessous. Elle est, en été, brun foncé dessus et blanchâtre dessous. En hiver, elle adopte une livrée entièrement blanche à l’exception de l’extrémité de sa queue qui reste noire. Vers la mi-mars l’hermine commence sa mue pour retrouver sa couleur d’été juste avant la saison des amours. La femelle est en général plus petite et plus légère que le mâle.

Taille : De 22 à 32cm de long (sans la queue qui mesure de 8 à 12cm).

Poids : De 125 à 440g.

Habitat : Elle se rencontre essentiellement en zone de montagne au-dessus de 1 000 mètres en altitude mais également dans les secteurs de bocage extensif en plaine et colline et à plus basse altitude plus au nord de son aire.

Répartition géographique : Elle habite une bonne partie de l’Europe, n’évitant que les parties plus méditerranéennes, donc les plus chaudes.

Comportement : Elle est active principalement la nuit surtout en hiver, plus la journée l’été. Son terrain de chasse couvre de 10 à 100 hectares en fonction de la densité de ses proies.

Reproduction : La femelle met bas une fois par an, en avril. Sa portée est de trois à sept petits. La gestation dure de 20 à 28 jours. Les petits sont sevrés à 5 semaines et s’émancipent à 3 mois. La femelle s’occupe seule des jeunes et leur apporte des proies.

Régime : Elle se nourrit essentiellement de petits rongeurs, plus rarement d’oiseaux, de grenouilles, ou d’insectes, mais elle ne dédaigne pas si l’occasion s’en présente d’inscrire à son menu un lapin.

Sources :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Wikip%C3%A9dia:Accueil_principal
http://ecologie.nature.free.fr/

2016