Canard colvert

Canard colvert-Ariège 25.01.2015

Identification : Le Canard colvert (Anas platyrhynchos) est grand et robuste, avec un gros bec et une grosse tête, et une queue courte. Les pattes sont orangées et il possède un miroir bleu foncé à nets bords blancs. Le mâle en plumage nuptial a la tête vert bouteille avec un étroit collier blanc, la poitrine lilas brun, le reste du corps principalement gris clair, l’arrière noir avec les rectrices médianes recourbées vers le haut et le bec jaune mat uni. La femelle est brunâtre, avec la calotte et le trait sourcilier plus foncé. Son bec est orangé avec quelques taches noires. Le mâle en plumage internuptial ressemble à la femelle, mais le bec est uniformément jaune mat, la poitrine est de couleur rouille et les taches sont moins nettes. Les motifs de la tête sont un peu plus contrastés. Les jeunes sont très semblables à la femelle adulte.

Habitat : Il fréquente les étangs, les lacs, les marais, les côtes, les eaux urbaines… Il se contente de minuscules pièces d’eau(mares, fossés…).

Répartition géographique :

Canard colvert

Comportement : C’est un canard barboteur qui se nourrit à la surface de l’eau, et plonge la tête sous la surface en basculant son corps à la verticale. Il broute aussi sur le sol pour manger des graines dans les cultures en hiver. Pendant la parade nuptiale le mâle exhibe ses plumes brillantes. Il nage autour de la femelle avec le cou tendu puis il projette la tête en arrière sur son dos. Il se dresse aussi sur l’eau, la poitrine gonflée et rejette un peu d’eau par le bec en émettant un léger sifflement. Puis, il dresse rapidement sa queue deux ou trois fois. A la fin, il hérisse les plumes de la tête, tend le cou juste au ras de l’eau et nage dans tous les sens. La femelle choisit habituellement le territoire près de l’endroit où elle est née. C’est une excellente mère. Si elle est surprise au nid par un intrus, elle bat des ailes et lance des cris rauques en courant sur le sol, comme si elle était blessée.

Nidification : Le nid est souvent bien caché parmi les broussailles ou dans des trous d’arbres. Il est tapissé de morceaux de paille et d’herbes. La femelle y pond 8 à 10 œufs vert pâle, parfois presque blancs. L’incubation dure environ 30 jours, assurée par la femelle seule, et ne débute que lorsque la ponte est complète. Durant cette période, la femelle utilise de fines plumes de son abdomen pour tapisser le nid. Elle recouvre les œufs avec ces plumes quand elle le quitte pour aller se nourrir. Les poussins sont nidifuges, et peuvent nager dès que leurs plumes duveteuses sont sèches. Une fois dans l’eau, ils trouvent eux-mêmes leur nourriture.

Régime : Le Canard colvert est surtout végétarien, se nourrissant de graines variées, mais il consomme aussi quelques mollusques, insectes, petits poissons, têtards, escargots.

Sources :

http://www.oiseaux-europe.com/
http://www.oiseaux.net/
Le guide ornitho

2017

2016

2015

2014

2012-2013

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s