Canard souchet

Canard souchet 6

Identification : Le Canard souchet (Anas clypeata) a un cou court mais un bec log et massif. Le mâle en plumage nuptial a la tête verte, qui parait noire de loin. La poitrine est blanche, le ventre et les flancs sont brun-rouges. Les couverture sus-alaires sont bleu-clair, le miroir est vert avec le bord antérieur blanc. La femelle est très semblable a celle du colvert, mais elle a un bec fort et la poitrine est brun foncé contrastant avec le dessous des ailes blanc. Le miroir est gris verdâtre terne sans bord postérieur blanc, avec un bord antérieur blanc se rétrécissant vers le corps. L’avant des ailes est gris clair non pur. Le mâle en plumage internuptial est comme la femelle mais le flancs et le ventre sont plus rouille, la tête est plus foncée et les couvertures sus-alaires sont bleu clair. Les jeunes sont comme la femelle mais la calotte et l’arrière du cou sont plus foncé et le ventre est un peu plus clair.

Canard souchet-Domaine des oiseaux 08.04.2015

Habitat : Il fréquente les lacs et les étangs marécageux a végétation fournie et les marais avec assez d’eau libre.

Répartition géographique :

Canard souchet

Comportement : Ils migrent tôt, dès les premiers gels, et quittent la Scandinavie ou l’Europe Continentale pour rejoindre  des zones tempérées ou chaudes. Certains traversent même la Méditerranée et le Sahara pour établir leurs quartiers d’hiver dans l’hémisphère sud. Ils sont généralement par couples ou en petits groupes.

Nidification : Le nid, placé à terre près de l’eau, est garni du duvet de la femelle. En avril ou en mai, elle y pond de 8 à 12 œufs dont l’incubation dure 22 ou 23 jours. Comme chez la grande majorité des canards, les petits sont nidifuges. Élevés par la mère, les jeunes prennent leur envol à environ 6 semaines.

Régime : Son régime alimentaire est mixte : végétaux mais aussi petits animaux aquatiques, crustacés, mollusques et plancton qu’il capture en eau peu profonde ou en filtrant la couche proche de la surface. Son bec en forme de spatule est particulièrement adapté au tamisage et à la prise des aliments. En le promenant dans l’eau de droite à gauche, il aspire sans cesse, filtrant les particules comestibles et rejetant l’eau de côté.

Sources :

http://www.oiseaux-europe.com/
http://www.oiseaux.net/
Le guide ornitho

2015

2014

2012-2013

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s