Garrot à oeil d’or (Bucephala clangula)

Garrot à oeil d'or-Östa, lac Linsjön 05.08.2015

Juv.

Identification : Le Garrot à oeil d’or (Bucephala clangula) est un canard trapu, à grosse tête ronde avec un cou assez court. Le bec est assez petit et triangulaire. Le miroir est blanc, le reste du dessous des ailes est sombre.
Le mâle en plumage nuptial a la tête noire à reflets verts. Il possède une grande tache lorale blanche ovale. L’oeil est jaune. la poitrine et les flancs sont blanc brillant. L’arrière et une grande partie des côtés du dos sont noirs. D’étroits traits scapulaires noirs descendent jusqu’aux flancs blancs.
La femelle adulte a la tête brune et l’oeil jaune clair. Le collier et le ventre sont blancs, la poitrine et les flancs gris cendré. Le bec est foncé avec une bande jaunâtre au bout en période de nidification. Il est habituellement tout sombre le reste de l’année.
Le mâle adulte en plumage internuptial est comme la femelle mais avec beaucoup de blanc à l’avant de l’aile.
Les jeunes sont comme la femelle adulte mais la tête est plus claire et plus gris brunâtre. Ils ne possèdent pas de collier blanc.

Taille : 50cm de long, 63 à 75cm d’envergure.

Poids : De 500 à 800g.

Longévité : 17 ans.

Habitat : Lacs et étangs clairs des forêts, cours d’eau lents et archipels. En hiver, surtout eaux côtières.

Répartition géographique : Les départs migratoires ont lieu en septembre-décembre, les retours en février-mai.
Garrot a oeil dor

Comportement : Il est moins grégaire que la plupart des autres canards plongeurs. On le trouve généralement en couples ou en petits groupes.
Les mâles paradent tôt au printemps en rejetant la tête en arrière vers le dos, bombant le torse, puis en étirant le cou d’un mouvement rapide, bec levé, en battant l’eau de leurs pattes de temps à autres.
Quand il nage, il est profondément enfoncé dans l’eau. Il n’hésite pas à s’éloigner à une grande distance des côtes.

Vol : Rapide, battements d’ailes frénétiques produisant un son qui rappelle le tintement d’une clochette.

Nidification : De fin mars à juin, il niche dans des cavités d’arbres, assez souvent des anciens nids de pics noirs. Il peut également utiliser des nichoirs artificiels qu’il garnit de duvet. Ils ont tendance à réutiliser la même cavité pendant plusieurs années consécutives. La femelle pond 6 à 11 œufs vert-bleu dont elle assure elle-même la couvaison. L’incubation dure entre 27 et 32 jours. Les petits sont nidifuges mais l’envol n’intervient pas avant 57 jours.

Régime : Il est plutôt carnivore et se nourrit de crustacés, de petits poissons, de mollusques, d’insectes aquatiques et de leurs larves.

Sources :
http://www.oiseaux-europe.com/
http://www.oiseaux.net/
Le guide ornitho

2015