Ouette d’Egypte (Alopochen aegyptiaca)

Identification : L’Ouette d’Egypte (Alopochen aegyptiaca) est un peu plus grande qu’un tadorne casarca, brun pâle avec de grandes zones blanches sur les ailes. Elle est d’apparence plus robuste, son corps est moins roux, le contour de ses yeux est sombre et le bec est chair pâle à bords sombres. Les longues pattes sont chair pâle. Elle possède une tache pectorale brun foncé.
Les jeunes sont plus ternes, sans tache pectorale sombre ni cercle oculaire. La calotte est brun sale.

Taille : 63 à 73 cm de long.

Habitat : Elle fréquente les lacs et les cours d’eau, et apprécie les prairies.

Répartition géographique : Elle est originaire d’Afrique subsaharienne, de la vallée du Nil et du sud de la Palestine. Elle a été introduite en Grande-Bretagne et en Allemagne, et des individus échappés de captivités se sont installés aux Pays-Bas. Elles se sont reproduites avec succès dans ces pays, puis ont colonisé des territoires plus sudistes comme la Belgique, la Suisse et la France. Elle a été observée dans 52 départements, mais le gros des effectifs se situe en Moselle (un peu moins de 500 individus) et en Alsace (environ 300 individus).

Comportement : Elles ont un comportement territorial très marqué et défendent leur aire avec acharnement.

Nidification : Le nid est situé à terre dans les buissons, dans une cavité d’arbre, de falaise, ou de bâtiment jamais très éloignée de l’eau. Elle peut également réutiliser un ancien nid de rapace ou de héron. La femelle construit un nid à l’aide de brindilles et de feuilles, puis le garnit de duvet. Elle y pond de six à douze œufs de couleur blanc jaunâtre dont l’incubation dure entre 28 et 30 jours. Si le nid se trouve en hauteur, les parents peuvent transporter les canetons dans leur bec jusqu’au sol, ou les appeler du pied de l’arbre pour qu’ils les suivent. Cependant, les jeunes n’acquièrent leur totale autonomie et ne sont capables de prendre leur envol qu’au bout de 10 semaines.

Régime : Elle est végétarienne et se nourrit de feuilles, d’herbe, de graines et de céréales.

Sources :
http://www.oiseaux.net/
Le guide ornitho
http://www.oncfs.gouv.fr/IMG/file/oiseaux/autres-especes/FS296_fouque_ouette_egypte_france.pdf

2018