Ibis sacré

Ibis sacré 2

Identification : L’Ibis sacré (Threskiornis aethiopicus) a le plumage du corps blanc alors que la tête et le cou sont noirs et dénudés (la couleur noire est celle de la peau). Le bout des ailes et le bas du dos sont également noirs. Le bec très caractéristique est épais et recourbé. Les jeunes ont la tête et le cou emplumés. Ils ne perdent progressivement ces plumes qu’entre l’âge de deux à trois ans. En vol, le dessous des ailes présente une teinte blanche mais avec une bande brune sur les couvertures inférieures. L’extrémité des rémiges est noire.

Habitat : C’est un oiseau originaire d’Afrique. En dehors de son habitat d’origine, en France métropolitaine, des populations, échappées de captivité, se sont installées en milieu naturel sur la façade Atlantique, de la Bretagne à la Gironde, et près des côtes méditerranéennes, du Roussillon à la Camargue. Les ibis sont presque tous des oiseaux d’espaces ouverts fréquentant particulièrement les zones humides.

Répartition géographique :

Ibis sacre

Comportement : Ils se regroupent en dortoirs nocturnes qui se situent sur des îles dans des rivières ou près du littoral, en général sur des arbres.

Nidification : En France où elle a été observée, la reproduction s’étale d’avril à juin avec une moyenne de 2,85 œufs par nid. Environ 50% des œufs éclosent et le nombre des jeunes à l’envol correspond à peu près à 25% des œufs pondus. En milieu naturel dans l’ouest de la France, les ibis sacrés font preuve d’une grande adaptation et utilisent une grande variété d’habitats pour installer les colonies : plantations de cyprès dans des îlots, saulaies au milieu d’immenses roselières, débris d’arbres échoués sur des îlots sableux et même terre ferme en milieu semi-urbain.

Régime : Les ibis sacrés mangent  principalement des sauterelles, des criquets et des coléoptères aquatiques. Ils capturent également des vers de terre, des mollusques, des crustacés, des poissons, des amphibiens, des lézards. Le reste de leur menu est constitué de charognes, de déchets mais aussi de graines.

Sources :

http://www.oiseaux-europe.com/
http://www.oiseaux.net/
Le guide ornitho

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s