Talève sultane (Porphyrio porphyrio)

Identification : La Talève sultane (Porphyrio porphyrio) est un grand oiseau au plumage bleu foncé avec des reflets lilas. Elle a un gris bec rouge avec une large plaque frontale et de fortes pattes rouge vif à longs doigts.Les sous-caudales sont blanches. Le bec est rouge un peu plus clair en hiver, mais la plaque frontale reste souvent rouge terne.
Les jeunes sont plus ternes, avec une tête plus grisâtre, une zone blanc grisâtre au milieu du dessous et un début de coloration plus chair grisâtre au bec et aux pattes.

Habitat : Étangs et lacs à végétation abondante mais assez basse de roseaux, typhas et carex, de préférence avec beaucoup de tiges brisées et couchées où marcher.

Taille : 45 à 50cm de long, 90 à 100cm d’envergure.

Répartition géographique : Se rencontre de plus en plus sur le pourtour méditerranéen Français.Comportement : Elle grimpe parfois haut sur les joncs. Elle se sert de l’une ses pattes, relevée à mi-hauteur, comme support pour découper les végétaux avec son puissant bec.

Vol : Rapides coups d’ailes vibrants et pattes bien pendantes.

Nidification : Elle niche dans les roselières, les terrains marécageux et les berges humides des lacs et des rivières avec une végétation herbacée haute. Elle construit pour cela un nid flottant bien caché au cœur de la végétation. Il a une structure volumineuse en forme de coupe grossière mais il est relativement petit par rapport à la taille de l’oiseau. Il est construit par les deux parents avec des feuilles mortes et des tiges de plantes aquatiques. Le couple construit également des plateformes supplémentaires ou rampes d’accès utilisées par les juvéniles pour se reposer.
La femelle pond en général entre 2 et 7 œufs brillants d’une couleur crème clair avec des taches très variables brun-rougeâtre ou violacées. L’incubation d’une durée de 22 à 25 jours est effectuée par les deux sexes mais principalement par la femelle. Les poussins sont nidifuges et naissent avec un long duvet. Ils quittent le nid au bout de quatre à cinq jours après l’éclosion. Leur couleur est noire avec un léger revêtement blanchâtre sur le dos et les ailes, les pattes et les doigts sont rouge-rosé. La plaque frontale sera la première à se colorer en rouge alors que le bec devra attendre le mois d’août pour arborer cette couleur. L’élevage des jeunes dure presque deux mois jusqu’à ce qu’ils soient complètement émancipés. Il arrive que des immatures (de l’année précédente ou d’une première nichée) participent au nourrissage des jeunes (comme chez les poules d’eau). La saison de reproduction commence à la fin mars. En France les premières pontes ont lieu en avril/mai. Il y a généralement qu’une seule nichée mais une deuxième n’est pas exceptionnelle de juillet à fin août.

Régime : Elle est essentiellement végétarienne. Elle consomme des tiges, des feuilles, des racines, des fleurs et des graines de plantes aquatiques et semi-aquatiques. Si elle se nourrit de plusieurs plantes habituellement présente dans son habitat (typha, carex, scirpus), s’est souvent le Phragmite commun qui forme la plus grande part de son alimentation. Elle est très friande de la sève végétale. Occasionnellement elle peut-être omnivore et s’alimenter avec des œufs, poussins, grenouilles, poissons, escargots ou des crustacés. En général ses proies providentielles sont trouvées mortes.

Sources :
http://www.oiseaux-europe.com/
http://www.oiseaux.net/
Le guide ornitho

2017