CHARADRIIFORMES (limicoles, goélands, sternes…)

Généralités et morphologie

Les Charadriiformes sont des oiseaux plus ou moins aquatiques. Beaucoup d’espèces se rencontrent sur les côtes. Ils nichent généralement au sol.

Classification et liste des espèces

Les Charadriiformes sont divisés en 3 sous-ordres : les Limicoles (Charadrii), les Lari et les Alcae.

I/Les Limicoles se nourrissent essentiellement d’insectes, de vers, de mollusques et de crustacés, parfois aussi d’éléments végétaux et d’animalcules.

Les nids sont habituellement de simples dépressions du sol, et les couveurs portent un plumage camouflé ou neutre. Les petits en duvet abandonnent le nid et peuvent vite se nourrir par eux-même. Ils sont le plus souvent surveillés par les 2 parents. Dans ce cas, c’est habituellement la femelle qui abandonne la nichée avant que les petits ne soient totalement en mesure de voler.

Il y a 6 familles en Europe.

1/Les Huîtriers (Haematopodidae) sont de taille moyenne, noirs ou blancs et noirs. Leur bec grand et robuste est utilisé pour ouvrir les coquillages, les crabes dont ils se nourrissent essentiellement.

Il y a 1 espèce en Europe.

 

2/Les Avocettes et les Échasses (Recurvirostridae) ont un plumage noir et blanc, de très longues pattes et un bec long et mince.

Elles se nourrissent dans l’eau ou la vase qui en recouvre le fond.

Elles nichent souvent en petites colonies sur des îlots. La plupart pondent 3 ou 4 œufs bien camouflés.

Il y a 2 espèces en Europe.

 

3/Les Œdicnèmes (Burhinidae) sont des oiseaux terrestres des régions sèches, de grande taille, au plumage couleur sable. Ils sont pourvus d’une grande tête et de très grands yeux.

Il y a 1 espèce en Europe.

 

4/Les Glaréoles et Courvites (Glareolidae) sont pourvus de longues ailes, de courtes pattes et d’un cou bref. Elles courent de façon saccadée et pas très vite. À la différence des autres limicoles elles capturent leurs proies surtout en volant.

Il y a 3 espèces en Europe.

 

5/Les Gravelots, Pluviers et Vanneaux (Charadriidae) ont un bec court et, posé, une forme assez trapue et arrondie avec un cou court, et ils se tiennent horizontalement. Dérangés, ils hochent la tête nerveusement. Ils cherchent leur nourriture de façon typique : ils courent, s’arrêtent, se penchent et picorent.

Il existe 8 espèces en Europe.

 

6/Les Bécasseaux et Chevaliers (Scolopacidae) nichent pour la plupart en Sibérie et dans le nord de l’Europe, souvent dans les landes sèches de montagne, dans les marais et la toundra. Dans le reste de l’Europe, on les observe le plus souvent en hiver ou lors des migrations automnales et printanières.

Cette famille regroupe autant des espèces de petite taille au bec court que des oiseaux plus grands au long bec. Chez la plupart des espèces la face supérieure du corps est foncée, les plumes ayant des liserés clairs donnant un aspect tacheté ou rayé.

Presque tous pondent 4 œufs bien camouflés.

Il existe 28 espèces en Europe.

 

II/Les Lari comprennent 2 familles en Europe.

1/Les Labbes (Stercorariidae) sont des oiseaux de mer de taille moyenne ou grande. Kleptoparasites, ils poursuivent avec acharnement, d’un vol rapide et acrobatique, les sternes mouettes et goélands pour leur faire régurgiter le contenu de leur jabot en plein ciel. Ils hivernent dans le nord de l’océan Indien et en mer au large de l’Afrique occidentale et des 2 Amériques.

Il y a 4 espèces qui nichent au nord de l’Europe.

 

2/Les Goélands, Mouettes et Sternes (Laridae) nichent souvent en grandes colonies, près des côtes, des marais et es eaux intérieures. Une partie des espèces est commune à l’intérieur des terres, surtout en dehors de la période de nidification.

Il y a 26 espèces en Europe.

 

III/Les Alcae comprennent la famille des Alcidés en Europe. Les Pingouins et Guillemots (Alcidae) sont des oiseaux pélagiques noirs et blancs, de taille moyenne ou très petite, venant à terre seulement pour la nidification.

Ce sont d’habiles plongeurs qui se nourrissent de poissons et de crustacés.

Le corps est allongé et étroit, les ailes étroites et courtes, les pieds pourvus d’une membrane natatoire et situés très en arrière. Ils plongent à partir de la surface d’un coup d’ailes, et volent sous l’eau en se gouvernant avec les pattes. Ils volent presque uniquement tout près de la surface de l’eau.

Le nid est situé dans une anfractuosité rocheuse ou dans une autre cavité.

Il existe 6 espèces en Europe.

Sources :

http://www.oiseau-libre.net/
http://www.aerien.ch
Le guide ornitho

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s