Bécasseau sanderling

Bécasseau sanderling-Réserve ornithologique du Teich 18.08.2014Juv.

Identification : Le Bécasseau sanderling (Calidris alba) fait la taille du bécasseau variable mais est un peu plus trapu. Il ne possède pas d’orteil postérieur. Il possède une large barre alaire blanche bordée de noir.
En plumage nuptial, au printemps, la tête la bande pectorale sont tachetée de foncé et bien délimitées, grises et brun roux. Le dessus est noir et brun roux avec des liserés blancs. En été, la tête, la poitrine et le dessus sont plus brun roux.
En plumage internuptial, il est très pâle et possède une tache noirâtre typique au poignet (qui peut être cachée par les plumes du côté de la poitrine). Le dessus est uniformément gris très clair avec de petites taches noirâtres.
Les jeunes ressemblent aux jeunes bécasseaux minutes mais le plumage est noir et blanc plus contrastant, le manteau et les scapulaires sont semés de petites taches blanches (sans motif écailleux) et il ne possède pas de « V » blanc sur le dos.

Taille : 18 à 21 cm de longueur, 35 à 39 cm d’envergure.

Poids : 45 à 85 g.

Longévité : 13 ans.

Habitat : Il fréquente les côtes arctiques. Lors des migrations, on l’observe sur les plages, les vasières et au bord des eaux intérieures proches des côtes. Il est rare à l’intérieur des terres.

Répartition géographique :

Becasseau sanderling

Comportement : Son déplacement est très vif au sol. On le trouve en petites bandes à la limite de l’eau, trottinant et picorant dès que la vague se retire avant de remonter vivement lorsqu’elle revient.

Nidification : Il pond 4 œufs olive légèrement tachés de brun dans un creux garni de feuilles sous une touffe de végétaux. L’incubation qui dure 23 à 24 jours est assurée par le couple. La femelle délivre parfois une seconde ponte. Dans ce cas là, elle laisse le mâle couver, alors qu’elle se charge de la première.

Régime : Il se nourrit de petits invertébrés (mouches, insectes, crustacés, petits vers mains parfois) en fouillant la couche superficielle du sable, sur la plage.

Sources :
http://www.oiseaux-europe.com/
http://www.oiseaux.net/
Le guide ornitho

2017

2014

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s