Combattant varié

Combattant varié-Domaine des oiseaux 11.06.2016Combattant varié-Nesseby 04.08.2016Identification : Le Combattant varié (Philomachus pugnax) a une petite tête avec un corps robuste, un assez long cou et un bec de longueur moyenne vaguement arqué. Le bec et les pattes sont de couleur variable. Les mâles sont beaucoup plus grands que les femelles.
Les mâles adultes nuptiaux possèdent une parure nuptiale érectile de teintes variables (noire, brun roux, orangée ou blanche), uniformément colorée ou grossièrement barrée. Le bec, la peau de la face et les pattes sont souvent orangées ou rouge mat, rarement brunes ou gris verdâtre.
En plumage internuptial, les parties nues sont habituellement plus foncées ou plus ternes. Le plumage est gris brunâtre assez uni mais certains ont la tête et le cou plus clair. Les tertiaires et les scapulaires sont bordées diffusément de pâle ou grossièrement barrées de sombre. Les mâles n’ont pas de huppe ni de collier.
Les jeunes sont comme les adultes internuptiaux mais le dessous est généralement plus nettement chamois et le dessus porte un net motif écailleux avec le centre des plumes sombre.

Habitat : Il fréquente les tourbières de la taïga, les marais et les pièces d’eau des versants montagneux et de la toundra, les prairies côtières humides. Lors de la migration, on le trouve sur les rives des étangs, dans les prairies humides ou inondées, sur les côtes basses, parfois dans les champs.

Répartition géographique :

Combattant varieComportement : Il s’observe généralement en petites bandes mais peut être en assez grands groupes au printemps. La parade nuptiale comprend des battements d’ailes, de brefs sauts, des accroupissements collerette étalée et queue et ailes pendantes puis de brèves et vives joutes entre rivaux. Les mâles sont polygames.

Nidification : Le nid, construit au sol, est fait d’herbes sèches. La ponte est constituée de 4 œufs verdâtres qui sont couvés pendant une période variant de 20 à 23 jours. La femelle s’occupe seule de l’incubation et de l’élevage des jeunes. Les poussins sont nidifuges et capables de quitter le nid quelques heures après l’éclosion. Ils s’envolent définitivement au bout de 25-28 jours.

Régime : Il se nourrit de petits invertébrés.

Sources :
http://www.oiseaux-europe.com/
http://www.oiseaux.net/
Le guide ornitho

2016

2015

2014

2012-2013

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s