Courlis corlieu (Numenius phaeopus)

Courlis corlieu-Bretagne, Audierne, 08.08.2014Identification : Le Courlis corlieu (Numenius phaeopus) ressemble au courlis cendré mais est un peu plus petit, son bec est un peu plus court, il possède une bande latérale sombre à la calotte et un rait sourcilier assez foncé jouxtant le sourcil pâle. Il possède une étroite bande centrale pâle sur la calotte, visible de face.

Habitat : On le trouve dans les marais de la taïga, les régions d’altitude, au-dessus de la limite des arbres et dans la toundra. En migration (avril-mai et juillet-août) le long des côtes et dans les prairies, parfois dans les étangs. Il hiverne sur les côtes Africaines, rarement en Europe.

Répartition géographique :

Courlis corlieuComportement : Ce sont des oiseaux terrestres qui recherchent leur nourriture au sol. Sur les lieux de nidification, ils se perchent occasionnellement dans les épicéas rabougris.
Pendant la formation des couples, les mâles se livrent à des parades aériennes au cours desquelles ils montent très haut dans le ciel et forment des grands cercles de plus de 200 mètres de diamètre. Puis ils redescendent  en planant, les ailes courbées vers le bas et la tête collée contre le corps. Un chant est très souvent émis pendant le vol plané. La parade dure de 2 à 10 minutes. Les tentatives d’accouplement sont précédées souvent d’une poursuite terrestre et le mâle doit attendre que sa partenaire s’accroupisse légèrement et agite les ailes pour avoir son consentement.
Pour se nourrir, ils introduisent leur bec dans les parties molles du sol ou dans la vase.

Nidification : Le nid est placé à terre sur un monticule, dans des herbes, des touffes de joncs, du gravier ou plus rarement au pied d’un arbuste. 4 œufs de forme pointue sont généralement pondus. Ils ont une couleur vert clair ou olive avec des taches brunes. L’incubation commence habituellement une fois que la ponte est complète et elle dure environ pendant 24 à 28 jours. Les deux parents se relaient pour couver mais la femelle accomplit le gros de la tâche. Les oisillons sont recouverts de duvet et ils sont capables de quitter le nid 1 ou 2 heures après leur naissance. Les 2 parents s’occupent de la couvée. Ils continuent à les réchauffer jusqu’au 3ème jour et même plus si le climat n’est pas clément. Ils les nourrissent d’insectes et de baies murissantes.

Régime : Il est très varié. ils consomment des invertébrés marins, des  crustacés, en particulier des crabes, des vers marins et des mollusques. Ils capturent également des poissons. Sur les lieux de nidification, ces oiseaux se nourrissent de gros insectes, de baies et parfois de fleurs.

Sources :
http://www.oiseaux-europe.com/
http://www.oiseaux.net/
Le guide ornitho

2016

2014

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s