Goéland cendré (Larus canus)

Goéland cendré-Stø 10.08.2015

Adulte

Identification : Le Goéland cendré (Larus canus) est un peu plus grand qu’une mouette rieuse. Son bec est plus petit et plus mince que celui des autres goélands.
L’adulte a la tête blanche (striée de gris en hiver), le bec et les pattes sont jaune verdâtre (le bec est plus terne en hiver, avec une étroite barre sombre).
Les jeunes ont la tête et la poitrine gris brunâtre, un motif brun écailleux dessus.
Les individus de 1er hiver ont la tête et le corps comme chez l’adulte internuptial, mais le plumage juv. des ailes et de la queue persiste. Le bec est grisâtre à nette pointe noire.
Les individus de 1er été sont comme en 1er hiver mais les ailes et la queue sont souvent pâlies. La ba
se du bec est jaunâtre ou chair.
Les individus de 2ème année sont comme les adultes mais ont plus de noir à la main, pas de net bout blanc au primaires, le bec (à barre ou bout noirs) et les pattes sont gris-vert bleuâtre.

Taille : 40 à 46cm de longueur, 100 à 115cm d’envergure.

Poids : 300 à 500g.

Longévité : 24 ans.

Habitat : Niche sur les côtes, les îles, dans les marais, le long des cours d’eau et au bord des lacs et étangs.

Répartition géographique :
Goeland cendre

Comportement : Il peut nicher en colonies ou isolément.
Il poursuit parfois les macareux et les mouettes pour leur voler leur nourriture.

Goéland cendré-Stø 10.08.2015

Jeunes

Vol : Plus direct que celui du goéland argenté, avec des coups d’ailes souvent plus amples et plus énergiques, des ailes plus droites.

Nidification : La femelle construit son nid au sol, ou parfois sur un bâtiment. C’est une petite cuvette d’algues ou d’autres végétaux où elle pond en général trois œufs. Durant 25 à 28 jours, mâle et femelle se relaient toutes les deux ou trois heures pour couver les œufs. Les deux adultes apportent  à manger aux jeunes fraîchement éclos, mais c’est la femelle qui assure l’essentiel du nourrissage. Au début, l’adulte dépose directement la nourriture dans le bec du poussin mais, au bout de quelques jours, il la régurgite simplement au sol et les jeunes la picorent. Les adultes assistent ainsi les poussins jusqu’à ce qu’ils soient en âge de voler.

Régime : Coquillages, crevettes, étoiles de mer et petits poissons, insectes et leurs larves, vers de terre, petits oiseaux nichant au sol, campagnols et mulots.

Sources :
http://www.oiseaux-europe.com/
http://www.oiseaux.net/
Le guide ornitho

2017

2016

2015