Labbe à longue queue (Stercorarius longicaudus)

Identification : Le Labbe à longue queue (Stercorarius longicaudus) est petit et élancé.
L’adulte en plumage nuptial a un capuchon noir, contrastant avec le cou et la poitrine très clairs. Le ventre et le dos sont grisâtres, la queue est longue.
Les jeunes peuvent être de forme claire ou de forme sombre. Leur bec est gris bleu à la base, et la pointe des plumes (sauf les rémiges) est claire.

Habitat : Il se reproduit dans l’extrême nord de l’Europe sur les versants montagneux dénudés et dans la toundra, souvent loin de la mer. Il passe l’hiver surtout dans l’Atlantique sud.

Répartition géographique :
Comportement : Lors de la parade nuptiale, les deux partenaires se poursuivent en vol en zigzaguant et prennent de la hauteur avant de piquer. Lors de la défense de son territoire, il peut faire preuve d’un comportement très agressif. On le voit souvent chasser ses proies en vol stationnaire.

Nidification : Les couples sont uni pour de nombreuses années, voire pour la vie. Le nid est une simple dépression au sol, parfois garnie de végétation. La femelle y pond 2 œufs chamois-brun ou vert pâle avec des marques brunes. La couvaison est assurée par les deux adultes. Une fois les jeunes éclos, la femelle les nourrit et les réchauffe pendant que le mâle défend le territoire et rapporte les proies.

Régime : Il se nourrit de préférence de rongeurs lors de la saison de reproduction. Il peut aussi chasser des insectes et manger des baies. En hiver, les ressources viennent de la mer. Il peut poursuivre d’autres seaux pour leur voler leurs proies, mais ce comportement est moins marqué que chez le labbe parasite.

Sources :
http://www.oiseaux-europe.com/
http://www.oiseaux.net/
Le guide ornitho

2019