Labbe pomarin (Stercorarius pomarius)

Identification : Le Labbe pomarin (Stercorarius pomarius) possède en tous plumages une tache claire à la base de la main, dessus et dessous.
En plumage nuptial il possède un long et large prolongement caudal à bout spatulé de profil. Il existe deux formes : une pâle (la plus fréquente) à capuchon noir englobant les commissures du bec, le dessous avec une bande pectorale sombre et grossière (pouvant être interrompue voire manquer totalement), les flancs plus ou moins barrés et le bas ventre largement sombre bien délimité. Une sombre qui l’est totalement (à l’exception des taches aux ailes).
Les jeunes ont les rectrices médianes obtuses ne dépassant pas ou très peu. Leur couleur varie du brun moyen barré de jaune beigeâtre (surtout au croupion et au bas ventre) au brun noir sombre uniforme, mais ils paraissent presque toujours sombre sur le terrain.
Les individus de 2ème année de forme pâle ont le cou et le ventre plus clairs que chez les jeunes et le prolongement caudal est court ou à moitié développé et non vrillé.
Les individus de 3ème année de forme pâle ont le cou et le ventre nettement pâles, le capuchon sombre commence à apparaître mais les couvertures sous-alaires sont encore barrées (et non sombres comme chez l’adulte).
Les adultes de forme claire en plumage internuptial ont un prolongement caudal incomplet (comme les individus de 3ème année) mais les couvertures sous alaires sont sombres et non barrées.

Taille : 42 à 50cm de long, 115 à 125cm d’envergure.

Poids : 550 à 900g.

Longévité : 15 ans.

Habitat : On le rencontre dans la toundra arctique lors de la nidification, au large en dehors de cette période. Il passe l’hiver dans l’Atlantique tropical et dans l’océan Indien. On peut le croiser en mer en France lors de ses passages migratoires, en avril-mai et en octobre-novembre.

Répartition géographique : Nidification : Au mois de juin, la femelle bâtit un nid sommaire dans une dépression, sur le sol sec et y pond deux oeufs chamois tachés de brun. L’incubation, qui dure entre 27 et 28 jours, est assurée par le couple.

Régime : Sur les sites de reproduction, il se nourrit de lemmings, d’œufs et de jeunes oiseaux. Il est plus pêcheur ou plus charognard que le labbe parasite, mais poursuit aussi les autres oiseaux pour leur voler leur butin, les tuant parfois.

Sources :
http://www.oiseaux-europe.com/
http://www.oiseaux.net/
Le guide ornitho

2017