Mouette tridactyle (Rissa tridactyla)

Mouette tridactyle-Stø 10.08.2015Identification : La Mouette tridactyle (Rissa tridactyla) est à peine plus grande que la mouette rieuse. sa queue est peu échancrée et ses pattes sont courtes.
Les adultes ont le bout des ailes noir. Le dessus est gris assez foncé palissant au blanc grisâtre avant la pointe noire des ailes. Les pattes sont brun foncé ou noires (rarement rouges, orangées ou chair). La tête est blanche en été.
En plumage internuptial, elle possède une tache sombre en arrière de l’oeil.
Les individus de première année ont un motif noir en W sur les ailes et une barre caudale noire.

Taille : 37 à 42cm de longueur, 93 à 105cm d’envergure.

Poids : 300 à 500g.

Longévité : 21 ans.

Habitat : Elle est rarement loin de la mer. Elle niche sur les falaises côtières, parfois en agglomération.

Répartition géographique :
Mouette tridactyleComportement : La mouette tridactyle adopte des mœurs à la fois diurnes et nocturnes. Elle manifeste un instinct grégaire particulièrement développé, notable dans son mode de nidification colonial mais aussi dans son alimentation puisque la recherche de nourriture se  fait en bandes importantes. Elle atteint la maturité sexuelle à 4 ou 5 ans.

Nidification : Elle niche en colonies installées sur les corniches des grandes falaises rocheuses. Le nid, volumineux, est construit avec de la terre, des herbes, des algues sèches dans une cavité bien marquée. Au mois de mai ou de juin, la femelle pond en général deux œufs dont l’incubation dure entre 25 et 32 jours. Les oisillons sont nidicoles. Leurs pattes sont un handicap insurmontable pour se déplacer sur les tablettes étroites comme le font la plupart des autres jeunes mouettes et goélands. Ils restent donc au nid pendant environ 41 jours sinon ils tomberaient. Localement, la mouette niche sur le rebord des fenêtres dans les villes.

Régime : Elle a un régime presque exclusivement piscivore, se nourrissant de mollusques, de crustacés planctoniques, de petits poissons tels que la morue arctique qu’elle capture en volant à la surface de l’eau. Elle ne dédaigne pas les déchets jetés par dessus bord par les bateaux de pêche.

Sources :
http://www.oiseaux-europe.com/
http://www.oiseaux.net/
Le guide ornitho

2017

2016

2015