Bergeronnette grise (Motacilla alba)

Bergeronnette grise 4

Adulte

Identification : La Bergeronnette grise (Motacilla alba) est un oiseau élancé. La queue noire et blanche est longue et étroite, hochée en permanence. Elle est entièrement de couleur noire, blanche et grise. La poitrine est foncée (gris ou noir) en tout plumage.
Le mâle en plumage nuptial a la calotte et la nuque noires avec une limite nette par rapport au dos gris cendré. Le front et l’avant de la calotte sont blancs, la bavette est noire. Les barres alaires et la bordure des rémiges tertiaires sont blanches.
La femelle en plumage nuptial ressemble au mâle mais a moins de noir à la nuque avec une transition diffuse vers le dos gris, voire très peu ou pas de noir (calotte et nuque grises).
En plumage internuptial, la Bergeronnette grise a le cou et la gorge blancs avec une bande pectorale noire. Le front est blanc avec parfois une nuance jaunâtre, ou gris clair à nuance verdâtre.
Les jeunes ont les côté de la calotte sombre et les barres alaires sont nuancées de gris. Ils possèdent une bande pectorale grisâtre.

Bergeronnette grise 3

Jeune

Habitat : Elle fréquente divers milieux, notamment les zones cultivées, les prés, le long des routes, les parcs et les jardins. Elle apprécie la proximité de l’Homme et de l’eau mais on la trouve aussi loin des habitations, dans les bois clairs et les marais. Elle est attirée par les zones dégagées, où elle capture des insectes.

Répartition géographique :

Bergeronnette grise

Comportement : Elle marche avec de brusques mouvements de la tête et court après ses proies. En dehors de la saison de nidification, la bergeronnette grise forme des dortoirs collectifs dans les roseaux, les buissons ou sous les toits. C’est une migratrice partielle. Elle hiverne surtout au Moyen-Orient et dans le nord-est de l’Afrique. Certains individus de l’ouest et du sud de l’Europe sont sédentaires.Bergeronnette grise-Domaine des oiseaux 11.11.2014

Nidification : La période de nidification dure d’avril à août et bat son plein entre fin avril et mi-mai. De nouveaux couples se forment chaque année. La bergeronnette grise fait son nid dans un trou ou une anfractuosité , dans des sites comprenant falaises, batiments, fourrés et même dépotoirs. Le nid est parfois installé dans un trou du sol ou dans le vieux nid d’une autre espèce. Il est bâti par les deux partenaires mais la femelle fait le plus gros du travail. Constitué de ramilles, de tiges, d’herbes, de radicelles, de mousses et de feuilles, il est garni de poils, de laine et de plumes. La femelle pond 5 ou 6 œufs lisses et brillants, blancs, gris ou blanc bleuté et tachés de gris, de brun-gris ou de brun. L’incubation dure environ 15 jours et est plus assurée par la femelle que par le mâle. Les jeunes couvés par la femelle durant les cinq premiers jours, sont nourris par les deux adultes. Ils quittent le nid au bout de 2 semaines.

Bergeronnette grise 2Régime : La Bergeronnete grise est insectivore. En hiver, celles qui n’ont pas migré se nourrissent plus fréquemment au voisinage de l’eau. Elles suivent la berges des cours d’eau, des étangs et des mares et picorent les insectes échoués.

Sources :

http://www.oiseaux-europe.com/
http://www.oiseaux.net/
Le guide ornitho

2016

2015

2014

2012-2013

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s