Fauvette mélanocéphale

Fauvette mélanocéphale

Identification : La Fauvette mélanocéphale (Sylvia melanocephala) est trapue et a une tête assez grosse. En tous plumages, la gorge est blanche, les flancs assez foncés, le cercle oculaire rouge. Chez les adultes, les rectrices sont sombres avec les coins de la queue blancs et l’iris est ocré. Ce dernier est gris brunâtre chez les jeunes. Les mâles à partir d’août ont la calotte noire à limite généralement floue avec le dos gris foncé. Les flancs sont gris moyen. La femelle a la tête grise, le dos brun et les flancs gris brunâtre.

Habitat : Elle fréquente les maquis, les bois clairs bas à fourrés touffus, parfois les jardins et les boqueteaux.

Répartition géographique :

Fauvette melanocephale

Comportement : Elle aime bien se cacher mais émerge fréquemment du couvert pour se percher furtivement au sommet des buissons afin observer avant de plonger rapidement pour retrouver l’abri de la végétation.

Nidification : Les deux adultes construisent le nid, bien dissimulé dans un arbuste, une bruyère, un buisson, entre des touffes d’herbes ou des orties, la plupart du temps à une hauteur très basse. Il est construit avec des brindilles et des herbes sèches consolidées avec des toiles d’araignées. L’intérieur est garni de duvet végétal, de petites racines, d’herbes fines et de crins. La ponte comprend habituellement 3 ou 4 œufs dont la couleur varie du blanc teinté de verdâtre au brun clair. Tous sont tachés de roux avec des mouchetures et des motifs aux couleurs variées : brun rougeâtre, olive, gris, beige, jaunâtre ou violacé. L’incubation dure 13 ou 14 jours. L’intérieur de la bouche des petits est jaune avec de petites taches sombres rectangulaires de chaque côté de la langue. Les parents les nourrissent  avec des chenilles et des insectes. Au bout de 11 jours, ils quittent le nid mais les mâles continuent à s’en occuper s’il s’agit d’une première couvée, tandis que la femelle s’affaire aux préparatifs de la seconde nichée. Dans des conditions normales, 2 nichées sont courantes par saison.

Régime : Elle se nourrit d’insectes, de larves et d’araignées mais aussi de fruits.

Sources :

http://www.oiseaux-europe.com/
http://www.oiseaux.net/
Le guide ornitho

2017

2016

2014

2012-2013

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s