Grimpereau des bois (Certhia familiaris)

Grimpereau des bois-Store Mosse 19.08.2015

Identification : Le Grimpereau des bois (Certhia familiaris) est un oiseau de petite taille au dos brun maculé de blanc et de chamois. Il est très semblable au grimpereau des jardins. En général, son bec est un peu plus court, il est plus blanc dessous, le sourcil est plus blanc, la griffe du pouce est plus longue, mais ces critères varient selon les individus. Il y a de subtiles différences de motifs alaires (voir ce lien : http://img.nundafoto.net/-/data/forum/images/18/11418-1.jpg).
Légende de l’image :
A : les pointes claires des 3 dernières primaires sont régulièrement espacées chez le grimpereau des jardins contrairement au grimpereau des bois.
B : ces pointes forment un liseré chez le grimpereau des bois, tandis qu’elles sont nettement plus visibles et en forme de taches chez le grimpereau des jardins.
C : l’arrière de la barre alaire est en forme de pointe chez le grimpereau des jardins et donne un aspect très hérissé à cette barre, alors qu’elle est plus carrée et en « marche d’escalier » chez le grimpereau des bois.
D : un espace noir en angle droit est visible sur la barre alaire du grimpereau des bois.
E : l’alula est liserée de clair chez le grimpereau des jardins, tandis qu’elle est à pointe claire chez le grimpereau des bois.

Grimpereau des boisHabitat : Il fréquente les bois, souvent avec des conifères, de l’étage collinéen et montagnard.

Répartition géographique :

Grimpereau des bois

Comportement : il se balade sur l’écorce des arbres afin d’y dénicher les insectes qui constitueront son repas. Pour cela il parcourt chaque tronc en spirale.

Nidification : Il construit son nid derrière l’écorce d’un arbre avec des débris végétaux (herbes, mousses…). Il est tapissé de duvets et plumes. La femelle y pond 5 à 6 œufs qu’elle couve seule pendant près de 2 semaines. Il y a 1 à 2 couvées par an.

Régime : Le Grimpereau des bois est insectivore. Sa petite taille joue un rôle important en période hivernale où il peut visiter les moindres recoins où se réfugient les insectes (coléoptères, larves…) et araignées.

Sources :

http://www.oiseaux-europe.com/
http://www.oiseaux.net/
Le guide ornitho

2015

2012-2013

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s