Grive draine

Grive draine 2

Identification : La Grive draine (Turdus viscivorus) est grande et ressemble à la grive musicienne. Elle s’en distingue par sa forme plus élancée, sa voix, sa taille plus grande, sa longue queue et au dessous de son aile blanc. Les côtés de la tête et de la calotte sont gris brunâtre plus pâle. Elle a tendance à présenter une plus grande tache noire aux côtés de la poitrine, et des motifs sombres irréguliers aux côtés du cou. Les taches noires sont plus rondes sur la poitrine et sur le ventre. Les plumes alaires sont plus grises à liserés plus clairs.

Habitat : Elle fréquente les forêts, les bois clairs, les bocages, les parcs, les vergers… Dans le sud de l’Europe, on la trouve souvent sur les versants montagneux boisés, s’alimentant sur les alpages.

Répartition géographique :

Grive draine

Comportement : Elles vivent habituellement seules ou en couple, mais à la fin de l’été, il leur arrive souvent de se réunir en groupes familiaux ou en petites bandes lâches. A la fin de l’hiver, en Europe, cette tendance s’accentue, et les grives draines prennent alors l’habitude de s’associer avec des grives mauvis et des litornes. Ce sont des oiseaux farouches.

Nidification : Le nid est une large coupe construite avec des petits morceaux de bois, des herbes sèches, de la mousse et des racines. Occasionnellement le couple y rajoute des lichens, des frondes de fougères, des morceaux de tissu et des plumes. L’intérieur est garni avec des fines herbes, des feuilles et de la boue. Le nid peut être placé jusqu’à 20 mètres au-dessus du sol dans une haie, un buisson ou un arbre, sur la corniche d’un bâtiment, une berge, la façade d’une falaise ou au milieu de rochers. La ponte comprend 3 à 5 œufs de couleur variable, bleu clair, bleu verdâtre, chamois-crème ou brun-chamois. La coquille est recouverte de taches ou de mouchetures rouges, violettes ou brun noirâtre. La femelle couve seule pendant 12 à 15 jours. Pendant leur séjour au nid qui dure de 14 à 16 jours, les oisillons sont nourris par les deux adultes. Il y a 2 nichées par saison, hormis en Sibérie. Le mâle finit de nourrir la première nichée pendant que la femelle couve la seconde.

Régime : Elle se nourrit d’insectes, de vers et de baies.

Sources :

http://www.oiseaux-europe.com/
http://www.oiseaux.net/
Le guide ornitho

2017

2014

2012-2013

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s