Hirondelle de fenêtre

Hirondelle de fenêtre 2

Identification : L’Hirondelle de fenêtre (Delichon urbicum) adulte a le blanc du croupion qui tranche sur le reste du dessus noir, la calotte, le dos et les épaules bleu luisant.Le dessous est blanc. Elle a une courte queue noire moyennement fourchue (sans filets). Les pattes sont emplumées de blanc. Les jeunes sont presque comme l’adulte mais sont plus ternes dessus, les rémiges sont liserées de pâle; la gorge et le haut de la poitrine sont gris brunâtre sale. La base du bec, dessous, est un peu jaune.

Habitat : On la rencontre surtout à proximité de l’homme, dans les campagnes cultivés, les fermes, les villages… mais aussi dans des endroits sauvages ou il y a des parois rocheuses (pour la nidification).

Répartition géographique :

Hirondelle de fenetre

Comportement : Elle niche en colonies. En dehors de la période de reproduction, les hirondelles de fenêtre se rassemblent en dortoir dans les arbres.

Nidification : Son nid est de forme hémisphérique avec une ouverture circulaire placée vers la partie supérieure. Il est maçonné par les deux parents avec une fine boue qu’elle se procure dans les mares et sur les rives d’étang ou de rivière. Elle recueille de préférence la terre que les vers de terre, rejettent  après en avoir extrait les sucs. Cette terre se lie plus facilement. Les hirondelles de la colonie se réunissent souvent, mettent leurs efforts en commun, et façonnent des nids pour plusieurs ménages. Les petites boules de boue sont mélangées avec de la salive qui cimente le tout. Pendant que plusieurs apportent les matériaux, la future mère donne au nid sa forme, polit la terre détrempée et par le frottement de ses plumes, fait disparaître toutes les aspérités qui pourraient blesser les petits. La terre employée est fortifiée des brins de paille entremêlés dans l’épaisseur des parois, la couche intérieure est  garnie d’une grande quantité de plumes. Il est placé le plus souvent sous un toit, sous une corniche ou contre des poutres, mais aussi sous un surplomb de rocher, de falaise ou dans une crevasse de muraille dont elles referment l’entrée. La femelle pond de 3 à 5 œufs d’un blanc pur, que les deux parents couvent pendant 14 jours environ. Les poussins restent au nid pendant trois semaines, parfois beaucoup plus. Exceptionnellement il peut y avoir 2 nichées.

Régime : Elle est insectivore.

Sources :

http://www.oiseaux-europe.com/
http://www.oiseaux.net/
Le guide ornitho

2015

2014

2012-2013

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s