Hirondelle rousseline (Cecropis daurica)

Identification : L’Hirondelle rousseline (Cecropis daurica) ressemble à l’hirondelle rustique. Elle possède de longs filets moins effilés que chez sa cousine.On la reconnaît surtout à son croupion pâle pouvant paraître blanc de loin. Il est en réalité couleur rouille pâle à la base et plus clair à l’arrière. La nuque porte une étroite bande rouille et les côtés de la tête sont pâles. Les ailes et la queue sont brun-noir, la queue ne possède pas de fenêtres blanches). Le dos, les épaules et la calotte sont noir brillant. La gorge et la poitrine sont pâles et les sous-caudales sont noires. Le dessous est ocre rouille clair ou blanc beigeâtre avec de discrètes rayures.
Les jeunes ont des filets plus courts, moins de reflets bleus sur le dessus, les tertiaires et les couvertures alaires ont un liseré blanc beigeâtre.

Taille : 14 à 19 cm de long

Habitat : Elle fréquente les falaises et les régions montagneuses, les côtes abruptes…

Répartition géographique : Elle hiverne en Afrique tropicale.Nidification : Le nid est construit de boue, il est entièrement fermé hormis le trou d’entrée. L’intéreur est garni d’herbes et de plumes. Il y a généralement deux à trois couvées par an. Les œufs, au nombre de 4 à 5, sont d’un blanc pur que la femelle couvera pendant 14 jours.

Régime : Elle se nourrit d’insectes volants, parfois elle en capture également au sol.

Sources :
http://www.oiseaux-europe.com/
http://www.oiseaux.net/
Le guide ornitho

2017