Hirondelle rustique

Hirondelle rustique-Hornborgasjön 18.08.2015

Identification : L’Hirondelle rustique (Hirundo rustica) adulte a de longues ailes pointues et une queue profondément fourchue avec de longs filets. Le dessus est noir à reflets bleus, le dessous est blanc ou blanc beigeâtre, avec une bande pectorale bleu-noir, la gorge et le front sont rouge sang. Les sexes sont semblables, mais le mâle a souvent des filets plus étroits et longs. Les jeunes ont les filets courts, le front et la gorge sont blanc ocré, rouille ou rose brunâtre. Le dessus a de faibles reflets bleus. Variantes : Les oiseaux des côtes orientales de la Méditerranée (transitiva) sont ocre rouge dessous, ceux d’Egypte (savignii) ont le dessous rouille terne.

Habitat : Elle fréquente les campagnes cultivées, les fermes, les villages et petites villes…

Répartition géographique :

Hirondelle rustique

Comportement : Elles sont très sensibles à la faim et au froid. Elles se réunissent par centaines avant leur départ. Elles se perchent souvent en couple sur les câbles pendant la saison de reproduction ou volent gracieusement en gazouillant. Au sol, les oiseaux sont parfois en train de chercher des insectes abondants mais ils récoltent plus souvent du sable et de la boue pour leur nid. En dehors de la période de nidification, les dortoirs se situent dans des roselières.

Juv.

Juv.

Nidification : Elle choisit en priorité des étables, écuries et diverses granges pour bâtir son nid, sinon elle ira vers des garages, des caves et autres remises, toutes sortes de corniches, sous les ponts. Le nid a la forme d’une moitié de coupe et est construit par les deux parents avec des brindilles sèches cimentées par de la boue récupérée dans des flaques d’eau, puis malaxée. Pour ajouter à la solidité, l’hirondelle ajoute à ce torchis de la paille, des brins d’herbes, des crins d’animaux et à l’occasion des plumes de poules. La femelle pond de 3 à 6 œufs qu’elle va couver durant 14 à 15 jours. Elle est obligée de s’absenter de courtes périodes lors de la couvaison car elle assure seule sa subsistance. Le séjour au nid des jeunes sera de 19 à 21 jours, puis les parents cesseront de les nourrir afin de les obliger à sortir du nid et prendre leur première leçon de vol. Il y a 1 a 3 couvées par an.

Régime : Elle est insectivore.

Sources :

http://www.oiseaux-europe.com/
http://www.oiseaux.net/
Le guide ornitho

2017

2016

2015

2014

2012-2013

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s