Lusciniole à moustaches (Acrocephalus melanopogon)

Identification : La Lusciniole à moustaches (Acrocephalus melanopogon) ressemble beaucoup au phragmite des joncs, mais elle est un tout petit peu plus grande et plus trapue. Sa projection primaire est plus courte, son sourcil plus blanc, plus large à l’arrière et coupé plus droit. La calotte est plus uniformément sombre, et elle possède une trace d’étroite moustache noire. Elle a une nuance brun-roux en plumage frais, surtout au croupion, à la nuque et aux côtés du ventre et de la poitrine. Le dessous est plus blanc.

Taille : 12 à 13,5 cm de long.

Habitat : Elle est normalement localisée et peu abondante. On la trouve dans les roselières, souvent avec de petits secteurs dégagés et des bouquets de massettes. Elle apprécie les endroits avec des tas de roseaux couchés le long desquels elle aime bien sautiller.

Répartition géographique :
Comportement : C’est un oiseau très discret qui peut rester dissimulé pendant de longues périodes. Lorsqu’elle se montre, elle sautille souvent à terre ou à proximité de l’eau, en agitant et en levant un peu la queue.

Nidification : Le nid, d’aspect désordonné et allongé, est fait avec des matériaux trouvés dans le marais. Il est garni avec des plumes et du duvet végétal. Il est suspendu à quelques tiges à faible hauteur au-dessus de l’eau. La ponte se compose de 3 à 5 œufs blancs ou blanc grisâtre, finement ponctués ou mouchetés d’olive clair sur toute la surface.

Régime : Elle se nourrit d’invertébrés.

2018