Pie-grièche à tête rousse

Pie-grièche à tête rousse-Espagne, Aragon, 14-15-16-17.05.2015

Identification : La Pie-grièche à tête rousse (Lanius senator) mâle adulte a la calotte et la nuque brun-roux, le bandeau, le front et le dos sont noir. Les ailes sont noires dessus, généralement avec une tache blanche à la base de la main. Les grandes taches scapulaires et les grandes couvertures sus-alaires blanches donnent un effet très bariolé surtout en vol.
La femelle adulte est comme le mâle mais ses couleurs sont plus ternes avec du gris brun foncé sur le dos et souvent un peu de blanc beigeâtre sur le front et le masque noirs.
Les jeunes et les individus de premier hiver ont le dessus, la poitrine et les flancs écaillés de gris. Le fond est gris avec une nuance brune variable, les côtés du cou, les grandes couvertures alaires et les tertiaires sont presque toujours brun-roux. Ils possèdent de faibles taches pâles aux épaules et le croupion est également pâle. Il y a des taches pâles à vague nuance rouille à la base des primaires.

Habitat : On la trouve dans les bois clairs avec clairières, les cultures et les arbres isolés, les vergers… Elle a généralement besoin de secteurs sablonneux ou dénudés sur son territoire.

Répartition géographique :

Pie-grieche a tete rousse

Comportement : Elle s’installe dans des zones pourvues en nombreux perchoirs ensoleillés d’où elle peut effectuer une chasse à l’affût.  Elle hiverne en Afrique tropicale.

Nidification : Le nid se situe dans un buisson ou sur un arbre, de préférence un arbre fruitier. Il est fait de tiges sèches et de racines et garni, surtout sur les bords, de plantes vertes. Dans le creux, il y a une bonne couche de poils, de plumes et de fibres végétales. La femelle y dépose de 4 à 6 œufs Elle les couve ensuite seule pendant 14 à 15 jours. Durant tout le temps de la couvaison, le mâle lui apporte la nourriture au nid. Les jeunes en sortent au bout de 19 à 20 jours après l’éclosion. Les parents continuent à les nourrir et à leur apprendre à chasser durant 2 à 3 semaines. Tous les couples n’élèvent qu’une seule couvaison par an.

Régime : Elle se nourrit d’insectes (coléoptères), de lézards, de jeunes oiseaux, de micromammifères.

Sources :
http://www.oiseaux-europe.com/
http://www.oiseaux.net/
Le guide ornitho

2017

2015

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s