Pie-grièche écorcheur

Pie-grièche écorcheur 3

Identification : La Pie-grièche écorcheur (Lanius collurio) mâle adulte a la poitrine et le ventre rose brunâtre pâle, les flancs ne sont pas barrés, la gorge est blanche, la calotte gris pâle et le manteau brun-roux. Il a un large bandeau noir, souvent avec un étroit bord blanc au-dessus et au front. La queue est noire à bords blancs à la base, il a parfois une petite tache blanche à la base de la main. La femelle adulte a le dessous blanc cassé crème, avec des marques en écaille. La calotte est brune ou gris brunâtre, la nuque plus grise, le manteau brun plus terne. Le dessus est plus ou moins écailleux. Elle a un large trait sourcilier brun, les lores sont souvent pâles. La queue est brun foncé à étroits bords blancs. Les jeunes et les individus de 1er hiver sont comme la femelle mais le dessus est d’ordinaire plus nuancé de roux et nettement écailleux. Le bout des tertiaires est chamois ainsi que les barres subterminales. Certains ont le dessus de la queue brun plus chaud.

Habitat : Elle fréquente les campagnes ouvertes, les landes et les prés avec des haies et des arbustes épineux, les coteaux calcaires, les genévriers, les coupes forestières en repousse…

Répartition géographique :

Pie-grieche ecorcheur

Comportement : Cet oiseau a l’habitude d’empaler ses proies sur les longues épines des prunelliers ou des aubépines. Son territoire autour du nid n’est  pas très vaste et ne dépasse pas une centaine de mètres de circonférence.

Nidification : Le nid est situé habituellement un peu au-dessus du sol, à un maximum de 1 à 3 mètres, et souvent dans des buissons épineux. La construction plutôt massive est faite de racines, d’herbes sèches, parfois de brins de mousse, et le creux est garni de racines, d’herbes plus fines, rarement de plumes et de poils. Les deux partenaires construisent le nid, mais la femelle couve seule ses 4 à 6 œufs de teinte gris-vert ou brunâtre, sur lesquels des taches brunes forment une couronne du côté du gros bout. La couvaison dure de 14 à 16 jours, puis les parents nourrissent les petits durant environ 2 semaines, tant qu’ils sont au nid. Ils s’en occupent encore 3 semaines alors qu’ils sont déjà capables de voler. Il n’y a qu’une seule couvée par an.

Régime : Elle se nourrit d’insectes, de petits oiseaux et de lézards.

Sources :

http://www.oiseaux-europe.com/
http://www.oiseaux.net/
Le guide ornitho

2016

2012-2013

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s