Pipit farlouse

Pipit farlouse

Identification : Le Pipit farlouse (Anthus pratensis) a le plumage gris brun olivâtre et blanc beigeâtre ou sale, plus ou moins rayé. Il ressemble au pipit des arbres mais a le bec un peu plus gracile, la tête a des motifs un peu plus diffus et moins contrastant avec des sourcils à peine marqués, ainsi qu’un espace sous-mustacien plus étroit et moins pâle. Souvent, l’étroit cercle oculaire est peu marqué. Le dos est plu fortement rayé. L’ongle postérieur est long et moins crochu. Les pattes sont de couleur chair.

Habitat : Il fréquente les milieux ouverts comme les landes de montagne, les prairies maritimes, les pâturages, les tourbières et les marais. En hiver, on peut également le trouver dans les champs, les friches, les plages…

Répartition géographique :

Pipit farlouse

Comportement : C’est un migrateur partiel qui hiverne dans l’ouest et le sud de l’Europe. On le trouve souvent à terre.

Nidification : La femelle construit un nid en forme de coupe, constitué de tiges sèches, de mousse lâchement assemblées, le tout tapissé de crins. Elle le cache sous une touffe de graminées, de bruyère ou de joncs. Entre mai et juin elle pond 4 à 6 œufs, il y a souvent 2 couvées. Les petits ont la particularité après 11 à 16 jours de quitter le nid avant même de savoir voler.

Régime : Il se nourrit d’insectes, larves, araignées, petits mollusques, de graminées et autres plantes.

Sources :

http://www.oiseaux-europe.com/
http://www.oiseaux.net/
Le guide ornitho

2015

2014

2012-2013

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s