Roselin githagine (Bucanetes githagineus)

Identification : Le Roselin githagine (Bucanetes githagineus) est un petit oiseau avec de longues ailes, une tête assez grosse, un bec court mais gros, un étroit cercle oculaire pâle. Le bout des primaires est presque noir et les rectrices ont un étroit bord pâle.
Le mâle en plumage nuptial a le bec rouge pâle et les pattes rosées. La base des côtés de la queue est rose vif. Le croupion, le ventre et le bas des flancs sont rosés. Les rémiges et les grandes couvertures alaires sont liserées de rose. le dos est brun chaud non rayé. Le reste du plumage est uniformément gris pâle, en partie nuancé de rose.
La femelle et le mâle de premier hiver ont le bec jaune brunâtre pâle, souvent à vague nuance rose. Les pattes sont rose ocré pâle. Les couleurs sont un peu plus ternes, moins de rose et de gris pur, plus de chamois et de gris brunâtre.
Les jeunes ne possèdent pas de rose.

Taille : De 11,5 à 13 cm de long.

Habitat : Il fréquente les déserts rocheux et pierreux, les semi-déserts, à base ou moyenne altitude, également les zones arides dénudées pourvu qu’il y ait de l’eau à proximité.

Répartition géographique : Il est commun aux Canaries.Comportement : C’est un oiseau grégaire mais les groupes sont souvent tout petits. ils passent la plupart de leur temps sur le sol et sur les escarpements rocheux.

Nidification : La saison de reproduction se déroule d’avril à juin. Le nid est une structure composée de morceaux de bois, de brindilles, l’intérieur est garni avec des poils et de la laine. Il est placé habituellement dans une cavité de roche, dans une crevasse d’un ancien bâtiment en ruine ou sous la végétation. Il contient 4 œufs variant du bleu clair au bleu foncé avec des taches sombres ou rougeâtres qui forment un anneau bien visible sur la partie la plus large de la coquille. Les œufs sont couvés pendant environ 13 ou 14 jours par la femelle seule.

Régime : Ils sont principalement végétariens, se nourrissant de graines, de bourgeons et de feuilles. Ils peuvent aussi consommer des insectes.

Sources :
http://www.oiseaux-europe.com/
http://www.oiseaux.net/
Le guide ornitho

2017