Rouge-gorge familier (Erithacus rubecula)

 

rougegorge-familierIdentification : Le Rouge-gorge familier (Erithacus rubecula) adulte a la poitrine et la face orangé, bordées de gris, contrastant avec les parties inférieures blanchâtres. Les parties supérieures sont brun-vert olive, et il possède une étroite barre alaire jaune, plus nette chez les jeunes. Le bec conique est brun foncé. Les pattes fines et les doigts sont brun clair. Les sexes sont semblables.
Les juvéniles sont bruns tachetés de clair et n’ont pas le plastron orangé. Celui-ci commence à apparaître en général à l’âge de 2 mois.

Taille : 14 cm de long, 20 à 22 cm d’envergure.

Poids : 16 à 22 g.

Longévité : 11 ans.

Habitat : Il fréquente les terrains boisés, le bocage, les taillis, les forêts,  les parcs et les jardins aussi bien dans les régions les plus isolées que dans les villes. On peut le rencontrer jusqu’à 2000m d’altitude.

Répartition géographique : On le rencontre dans le Paléarctique occidental depuis les îles atlantiques jusqu’aux confins de l’Asie Mineure.

Rougegorge familierMigration : En règle générale, les mâles sont plus sédentaires que les femelles. Les individus du nord de l’aire de nidification (au-delà d’une ligne Ecosse-Danemark-Caucase) migrent vers le sud pour l’hiver. Nous avons beaucoup d’individus venant de Scandinavie à cette période. C’est pour cela que l’espèce est plus présente en hiver qu’au printemps dans le sud de la France.

Comportement : Quand il est sur le sol, il prend une posture dressée. Il agite ses ailes et sa queue.
Ils sont hautement territoriaux, et le mâle garde le même territoire toute l’année. Ils se battent entre mâles d’une façon haineuse. Les combats débutent par un face à face ou chacun gonfle la poitrine afin de mettre en évidence leur plastron roux, suivi de coups à l’intrus, donnés avec les pattes et les ailes, ou en délogeant l’oiseau de son perchoir. Ensuite, les deux opposants commencent à rouler sur le sol, et à voltiger l’un face à l’autre en donnant des coups de griffes. Chaque oiseau essaie de clouer son rival au sol.
Il chante principalement pour attirer la femelle et marquer son territoire, plutôt de bonne heure le matin, posé sur un perchoir exposé. Il chante toute l’année, excepté à la fin de l’été quand il mue. A l’automne, ses chants se font plus doux.
En dehors de la saison de reproduction, les deux sexes défendent un territoire individuel, ainsi les femelles chantent elles aussi !
Il semble bien voir dans l’obscurité car il est souvent actif de nuit, avant ou après le coucher du soleil.

Vol : Il vole bas et voltige sous le couvert végétal. Il effectue de larges ondulations dans les airs.

Voix : Le cri le plus typique est un bref et sec « tic », souvent répété plusieurs fois et accompagné d’un fléchissement de pattes et d’un hochement de queue. Il émet aussi un petit « siiih » lorsqu’il est en alerte. Son chant est une série de gazouillis ténus, doux et clairs, et de courts trilles, avec des arrêts brusques.rougegorge-familier-2

Parade nuptiale : Les couples peuvent se former dès le mois de janvier. Mâle et femelle cohabitent sur le même territoire jusqu’en mars, mais aucune parade n’a encore été observée. Le territoire est défendu, le mâle chante avec vigueur et vient près de la femelle qui construit le nid. Il lui offre régulièrement de la nourriture pendant cette période. Mais elle le chasse vite en le poursuivant. En effet, la femelle rouge-gorge est très discrète lorsqu’elle construit le nid, et la présence du mâle chantant à ses côtés ferait repérer le site de nidification.

Nid : Il est en forme de dôme, fait avec des feuilles, de la mousse et des plumes, et tapissé de radicelles et de poils. La femelle le construit fin mars en le cachant dans la végétation dense, mais elle peut aussi utiliser une crevasse ou une cavité dans un vieux mur.

Oeufs : Ils sont blancs tachetés de brun-roux et au nombre de 5 à 7 par nichée. La femelle, nourrie par le mâle, les couve pendant 11 à 14 jours.

Jeunes : Ils sont nidicoles et nourris par les deux parents. Ils quittent le nid au bout de 12 à 15 jours après la naissance, et deviennent indépendants à l’âge de trois semaines. La femelle peut démarrer une seconde couvée tandis que le mâle s’occupe de la précédente, parfois dans le même nid, mais souvent dans un nouveau.

Nombre de nichées : 2 à 3 par an d’avril à août.

Maturité sexuelle :

Régime : Le Rouge-gorge familier se nourrit essentiellement d’insectes et de petits invertébrés (surtout ceux vivant à terre), mais aussi de petites graines, de fruits et de baies. Il peut fréquenter les mangeoires en hiver.

Protection/Menaces : Les populations de rouges-gorges ne sont pas menacées et leur nombre a augmenté de 20% depuis les 25 dernières années.
Il a cependant des prédateurs tels que les chats domestiques et parfois les jeunes rapaces qui s’entraînent ainsi à la chasse avant de s’attaquer à des oiseaux plus gros.

Espèces semblables : Les adultes ne peuvent être confondus. Les jeunes peuvent ressembler aux jeunes rossignols mais ces derniers ont la queue rousse, et aux jeunes gorgebleues mais leur queue est également rousse à la base voire jusqu’à la moitié des rectrices.

Sources :
http://www.oiseaux-europe.com/
http://www.oiseaux.net/
http://cb.naturalsciences.be/cb_home_eng.htm
http://www.oiseau-libre.net/
http://duboisyves.free.fr/
Le guide ornitho
Atlas des oiseaux nicheurs de Midi-Pyrénées

2017

2016

2015

2014

2012-2013

2 réflexions sur “Rouge-gorge familier (Erithacus rubecula)

  1. Je suis amateur en photos animalières et j’ai surpris ce que je pense être une « parade nuptiale » sous forme d’offrande de la part du màle vers la femelle (le 21/03/2014). Ce comportement n’apparait pas dans les différentes sources ornithologiques que j’ai consultées…..

    J'aime

  2. Bonsoir,
    Alors visiblement (je me suis renseignée car je ne savais pas que les rouge-gorges pratiquaient cela), il arrive en effet que le mâle apporte quelque chose à la femelle. C’est très intéressant de pouvoir observer ça !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s