Sizerin flammé (Acanthis flammea)

Sizerin flammé-Stø 10.08.2015

Femelle

Identification : Le Sizerin flammé (Acanthis flammea) est petit, grisâtre et strié. Il possède un petit bec conique jaunâtre à culmen foncé, une barre alaire pâle, une bavette et des lores noirs, un front foncé, l’avant de la calotte rouge. Le croupion est habituellement strié. Le mâle adulte a beaucoup de rouge pâle à la poitrine.

Taille : 11,5 à 14cm de longueur, 20 à 25cm d’envergure.

Poids : 12 à 13g.

Longévité : 8 ans.

Habitat : Forêts de bouleaux, jeunes conifères, moins souvent dans les saules sur les pentes dénudées ou dans de petits bosquets touffus de feuillus. Dans les Alpes, volontiers dans les forêts à mélèzes dominants, au-dessus de 1400m.

Répartition géographique : Les mouvements migratoires ont lieu en septembre-novembre, puis en mars-mai.
Sizerin flamme

Sizerin flammé-Stø 10.08.2015

Jeune

Comportement : Les bandes hivernales restent rarement longtemps au même endroit. Il grimpe habilement, même la tête en bas, jusqu’au bout des branches des bouleaux. C’est un oiseau remuant et sociable. Vol nuptial circulaire au cours duquel il émet des gazouillis entrecoupés de notes plus douces. A l’ordinaire, plusieurs couples nichent ensemble formant une sorte de colonie. Les sizerins flammés viennent sans crainte aux mangeoires où la présence des humains semble les laisser indifférents.

Vol : Onduleux et capricieux.

Nidification : Le nid est toujours bas. Il est tissé de fines brindilles, d’herbes sèches et de mousses. Son creux est garni de crins, de poils et de plumes. La femelle pond généralement de 4 à 6 œufs légèrement bleuâtres, avec des taches et des nuages bruns peu nombreux. Elle couve seule avec beaucoup d’assiduité pendant une période variant de 12 à 14 jours. Pendant la couvaison, elle est ravitaillée par le mâle qui l’aide ensuite efficacement à nourrir les petits au nid après l’éclosion pendant 11 à 14 jours. Dans les climats d’Europe Centrale, la plupart des couples niche deux fois par an, ce qui n’est pas forcement le cas chez le sizerin nordique.

Régime : Il se nourrit principalement de graines, de bourgeons des arbres et d’herbes sauvages diverses. Cependant, lors de la période de reproduction, les jeunes sont nourris presque exclusivement d’insectes et le couple d’adultes en fait également une grosse consommation.

Sources :
http://www.oiseaux-europe.com/
http://www.oiseaux.net/
Le guide ornitho

2015