Pigeon ramier

Pigeon ramier 6

Identification : Le Pigeon ramier (Columba palumbus) est le plus grand pigeon de la région. Il est surtout reconnaissable à la tache blanche qu’il a aux côtés du cou et en vol à la barre blanche en travers de l’aile. Les sexes sont semblables. Les jeunes n’ont pas de taches blanches au cou.

Habitat : Il fréquente les forêts, les bois, les parcs et les jardins jusqu’en ville.

Répartition géographique :

Pigeon ramier

Comportement : Son vol nuptial est typique avec de brèves et abruptes ascensions, accompagnées de claquements d’ailes sonores, et suivies de planés les ailes raides et la queue étalée. En dehors de la période de reproduction, les pigeons ramiers se rassemblent en grands groupes.

Nidification : Son nid est une structure faite de brindilles enchevêtrées, située dans un arbre. Il est souvent utilisé plusieurs fois pour des couvées successives, et est ainsi de plus en plus volumineux avec le temps. La femelle pond généralement 2 œufs blancs et lisses. L’incubation dure 17 jours en moyenne. Les jeunes sont nourris entièrement au lait de pigeon pendant la première semaine puis de moins en moins à mesure que d’autres aliments sont introduits. Ils quittent le nid au bout de 20 à 29 jours et restent perchés sur les branches, où les parents continuent à les nourrir. Au bout de 3-5 semaines, les jeunes sont aptes à voler. Les parents s’en occupent encore pendant une semaine. Il y a en général 1 ou 2 couvées par an, parfois 3.

Régime : Il se nourrit essentiellement de végétaux (céréales, feuilles vertes, pousses, semences, baies, glands, fruits, racines), mais également d’insectes, de vers et de mollusques.

Sources :

http://www.oiseaux-europe.com/
http://www.oiseaux.net/
Le guide ornitho

2014

2012-2013

2 réflexions sur “Pigeon ramier

    • Il ne veut/peut en sortir c’est à dire ? Est-il apeuré ? Est-ce qu’il vole correctement ? S’il essaye de vous fuir quand vous vous en approchez et semble ne pas trouver la sortie, je pense que le mieux à faire est d’ouvrir portes et fenêtres et de le diriger vers la sortie, ou d’attendre qu’il sorte par lui même toujours en laissant un maximum d’ouvertures possibles. C’est peut être un jeune qui ne sait pas trop où il a atterri.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s