Plongeon imbrin

Plongeon imbrin

Identification : Le Plongeon imbrin (Gavia immer) est un grand oiseau. Il possède un bec fort, horizontal, une grosse tête et chez la plupart un cou assez épais. L’adulte en plumage nuptial a la tête toute noire, le dos avec un échiquier blanc et une bande transversale blanc rayé de noir aux côtés du cou. En plumage internuptial, le bec est grisâtre bleuté avec la pointe et le culmen sombres. Le cercle oculaire est clair, la limite entre l’arrière du cou sombre et le devant blanc est assez nette, il possède un demi-collier noirâtre aux côtés du cou. Il n’as pas le motif écailleux du jeune dessus, mais conserve des petites couvertures alaires nuptiales vaguement tachetées de blanc. Les jeunes sont comme l’adulte internuptial, mais le dos a un motif écailleux pâle net.

Habitat : Il fréquente les grands lacs et les forêts de la toundra.

Répartition géographique :

Plongeon imbrin

Comportement : L’attitude rappelle celle du cormoran. Il est capable de rester sous l’eau durant 3 minutes, bien que ses plongées n’excèdent généralement pas 40 à 60 secondes à environ 12 mètres de profondeur.

Nidification : Il niche généralement sur les rives non boisées des lacs nordiques, le nid se réduisant à un creux gratté dans le sol à proximité de l’eau. Il peut être constitué avec des matériaux trouvés aux environs. La femelle pond entre mai et juin 2 oeufs d’un brun-olive légèrement taché de noir. L’incubation dure entre 26 et 31 jours. Elle transportera les jeunes sous ses scapulaires pendant plusieurs semaines. Ces derniers commencent à plonger après  2 jours et sont capables atteindre 3 mètres de profondeur au bout d’une semaine.

Régime : Il se nourrit essentiellement de poissons comme la morue, le hareng, le merlan, le grondin, l’aiglefin… en espèces marines et comme la perche, l’anguille, le gardon, le poisson-chat… en eau douce. Son régime peut également se composer de petits mollusques, de crustacés ainsi que de petits céphalopodes et d’annélides. Les végétaux aquatiques font également partie de son régime alimentaire.

Sources :

http://www.oiseaux-europe.com/
http://www.oiseaux.net/
Le guide ornitho

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s