PROCELLARIIFORMES (albatros, fulmars, puffins…)

Généralités et morphologie

Cet ordre est constitué d’oiseaux pélagiques qui sont pourvus de conduits nasaux tubulaires et externes leur permettant d’éliminer le sel de l’eau de mer. Leur bec est crochu à l’extrémité.

Ils gagnent la terre ferme pour nicher en colonies sur des îles désertes et des rivages abrités.

Ils se nourrissent de calmars, de poissons et d’autres petits animaux marins qu’ils saisissent à la surface de l’eau ou à faible profondeur.

Classification et liste des espèces

Il y a 3 familles en Europe.

I/Les Diomédéidés (Albatros) sont des oiseaux de grande taille, aux longues ailes effilées et au puissant bec crochu. Ils sont répandus essentiellement dans l’hémisphère sud et ne fréquentent les eaux européennes qu’occasionnellement. Leur envergure est énorme. Bien qu’ils soient capables de battements d’ailes soutenus, ils évoluent ordinairement en vol plané, les ailes immobiles. Ils pondent un seul œuf à même le sol.

II/Les Procellariidés (Fulmars, Pétrels et Puffins) sont beaucoup plus petits que les albatros, leur bec est généralement plus fin. Ils sont remarquablement adaptés à la vie en mer. Ils marchent très mal et beaucoup, en particulier les puffins, sont très vulnérables quand ils viennent à terre pour nicher. La plupart sont nocturnes à la saison de nidification et on les voit donc rarement. Tous pondent 1 seul œuf. L’incubation et la période de croissance jusqu’à l’envol sont très longues.

1/Les Puffins ont de longues ailes, un plumage généralement noirâtre dessus et blanc dessous. Ils rasent les vagues, battant des ailes par moments puis glissant en plané. Ils se distinguent des fulmars par leurs ailes plus longues et plus étroites, leur queue plus étroite et leur bec plus long et plus fin. Ils se nourrissent de petits poissons et de crustacés.

Puffin cendré-La Grande-Motte 19.03.2016

Puffin cendré (Calonectris diomedea)

Puffin yelkouan - La Grande-Motte 04.02.2017

Puffin yelkouan (Puffinus yelkouan)

2/Les Pétrels sont des oiseaux apparentés aux puffins, mais avec les ailes courtes et le bec épais. La queue est cunéiforme.

3/Les Fulmars ressemblent quelque peu aux goélands, tant par leur apparence extérieure que par leur habitude de recueillir des déchets jetés en mer, mais ils s’avancent beaucoup plus loin en haute mer. Ils nichent ordinairement sur des côtes rocheuses. En Europe, le Fulmar est le seul qui ait un plumage très clair et qui soit diurne.

Fulmar boréal-Bretagne, Cap Sizun, 09.08.2014

Fulmar boréal (Fulmarus glacialis)

III/Les Hydrobatidés (Océanites) sont également apparentés aux albatros. Ce sont les plus petits de tous les oiseaux marins. Ils sont noirs avec le croupion blanc. Leur bec est robuste et recourbé, et leurs narines tubulaires sont clairement visibles si on les observe de près. Ils se rencontrent isolés ou en troupes. En général, ils ne viennent pas au-dessus des terres, sauf s’ils y sont poussés par de fortes tempêtes. Ils se nourrissent de petits poissons, de crevettes et de plancton. Ils volettent à la surface de la mer, piquant pour saisir leurs aliments. Ils se posent rarement sur l’eau et volettent, sautillant au-dessus des vagues en agitant leurs pattes palmées. À terre, ils sont plus agiles que les puffins, mais n’y viennent que la nuit, ce qui réduit les risques de prédation. L’incubation et l’élevage durent longtemps.

Sources :

http://www.oiseau-libre.net/
Le guide ornitho

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s